Schneider Electric Industries : menaces sur l'usine normande de Gardy

Social

Partager

C'est désormais officiel, « afin de faire face au ralentissement de ses marchés et à la très faible visibilité actuelle » Schneider Electric (France) qui emploie 75 000 salariés dans le monde, dont 20 000 dans l'Hexagone va supprimer environ un millier d'emplois en France.

Spécialisé dans les matériels électriques et les automatismes, le groupe compte cinq unités de fabrication de ce type de produits dans le département de l'Eure, Beaumont-le-Roger, Evreux, Le Vaudreuil et Pacy-sur-Eure (deux usines) pour un total de 1 800 salariés qui ne devraient pas être touchés par la restructuration, selon la direction. En revanche, cette dernière ne cache pas qu'elle réfléchit au devenir de certaines unités dont celui de sa filiale SAE Gardy de Barentin (Seine-Maritime, 547 salariés) spécialisée dans la production de disjoncteurs et d'appareillages électriques) où un nombre important de postes, plus de 400 peut-être, pourrait être supprimés.

Patrick BOTTOIS

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS