Schneider Electric annonce une baisse de ses prévisions de croissance

Partager

Pour son exercice fiscal 2008, Schneider Electric anticipe une croissance organique d'environ 5,5 %, contre les 8% initialement prévus. Toutefois, l'EBITA devrait se situer autour des 15 %, en phase avec les précédentes annonces.

Une marge sauvegardée du fait de « mesures de contrôle des coûts engagées au cours du quatrième trimestre », explique Schneider qui détaille les raisons de ces ralentissements : « la révision des perspectives 2008 traduit l'affaiblissement des segments de marchés dans l'ensemble des zones géographiques et l'attentisme des clients finaux dans leurs décisions d'investissement. Ce phénomène a été amplifié par un déstockage rapide chez certains distributeurs ».

Constatant un ralentissement prononcée au mois de novembre sans perspective d'amélioration en décembre, Jean-Pascal Tricoire, président du directoire de Scheider Electric a défini comme priorité l'adaptation des structures de coûts à l'environnement. Et ce sur des bases financières solides. Preuve en est, le groupe maintient sa distribution de dividendes à hauteur de 50% des bénéfices net.

F.F.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS