Schlumberger dépasse à peine le consensus, les coûts grimpent

par John Benny et Liz Hampton
Partager
Schlumberger dépasse à peine le consensus, les coûts grimpent
Schlumberger a publié vendredi un bénéfice trimestriel très légèrement supérieur aux prévisions, la hausse des coûts ayant éclipsé la solide performance de ses opérations en Amérique du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Richard Carson

(Reuters) - Schlumberger a publié vendredi un bénéfice trimestriel très légèrement supérieur aux prévisions, la hausse des coûts ayant éclipsé la solide performance de ses opérations en Amérique du Nord.

Au premier trimestre, le numéro un mondial des services pétroliers a bénéficié de la vive progression de 7,5% des cours du brut américain à la faveur de l'embellie économique mondiale et du plafonnement de la production observé par l'Opep et ses partenaires.

Le titre Schlumberger, dont les résultats sont généralement perçus comme étant ceux qui donnent la tendance pour l'ensemble du secteur, recule de 1,3% à 69,40 dollars dans les échanges en avant-Bourse à Wall Street, sur fond de repli des cours du pétrole ce vendredi.

Le président américain Donald Trump a critiqué vendredi la décision de l'Opep d'orienter à la hausse les prix du pétrole.

Cette déclaration a fait passer le Brent et le brut américain en territoire négatif. A 14h10 GMT, les deux références mondiales du pétrole perdaient respectivement 0,76% à 73,22 dollars le baril et 0,45% à 67,84 dollars.

Sur les trois premiers mois de 2018, les revenus de Schlumberger provenant de l'Amérique du Nord ont bondi de près de 52% à 2,84 milliards de dollars (2,31 milliards d'euros). Mais parallèlement, les coûts ont augmenté de près de 12% à 6,80 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires des opérations internationales, le plus important segment du groupe, a diminué de 0,8% à 4,88 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires global est cependant ressorti en hausse de 13,6% à 7,83 milliards de dollars, contre 6,89 milliards un an plus tôt.

Le résultat net part du groupe a atteint 525 millions de dollars, soit 0,38 dollar par action, contre 279 millions (0,20 dollar/action) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, la société a dégagé un bénéfice par action de 38 cents, légèrement supérieur aux 37 cents anticipés par les analystes, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

(Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS