Scandale Volkswagen : Cinq employés mis en cause dans une enquête pour évasion fiscale

La justice allemande a ouvert une enquête pour évasion fiscale liée au scandale des émissions polluantes de Volkswagen, qui se concentre sur cinq employés du constructeur automobile allemand, a déclaré mardi un porte-parole du parquet de Brunswick.

Partager
Scandale Volkswagen : Cinq employés mis en cause dans une enquête pour évasion fiscale

Ce dernier, qui a confirmé une information donnée par les médias allemands, n'a pas précisé l'identité des personnes soupçonnées.

Volkswagen a reconnu en septembre avoir installé sur environ 11 millions de véhicules à travers le monde un logiciel de manipulation destiné à minimiser les émissions polluantes de leur moteur diesel.

Le constructeur allemand a ensuite annoncé le 3 novembre avoir détecté des "incohérences" dans la détermination des niveaux d'émissions de dioxyde de carbone sur environ 800.000 de ses véhicules et donc sur leur consommation réelle de carburant.

Comme la fiscalité automobile en Allemagne dépend de la consommation de carburant, le parquet de Brunswick examine si les propriétaires des véhicules concernés n'ont pas payé moins de taxes que ce qu'ils auraient dû, ce qui n'est "pas petit", a dit le porte-parole.

L'enquête se concentre sur des soupçons d'évasion fiscale mais elle pourrait concerner aussi des motifs de fraude, a-t-il ajouté.

Cette enquête est parallèle à d'autres investigations menées par le parquet de Brunswick au sujet de plusieurs personnes liées à Volkswagen et soupçonnées de fraude ou de violation des règles de la concurrence.

Jan Schwartz; Patrick Vignal et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS