Scandale de la viande de cheval : la France est le pays européen le plus touché

Dans un communiqué, la Commission européenne annonce que 13 % des plats préparés estampillés "boeuf" testés en France contenaient de la viande de cheval, un taux trois fois plus élevé que la moyenne européenne. Pour autant, la viande de cheval retrouvée en France s'est révélée totalement exempte de phénylbutazone, l'anti-inflammatoire animal nocif pour la santé humaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Scandale de la viande de cheval : la France est le pays européen le plus touché

Dans le cadre du plan de contrôle décidé le 15 février au niveau européen à la suite de la découverte de viande de cheval en substitution de viande de boeuf, la France a dû mener une série de tests. Des résultats émanant du ministère de l'Agriculture, on apprend que la France est le pays européen avec le taux le plus important de produits alimentaires contenant de la viande de cheval.

Sur les 353 contrôles au total effectués par les services de la Répression des fraudes (DGCCRF) et la direction générale de l'alimentation (DGAL), 13,3 % se sont révélés positifs à la viande de cheval. En comparaison, le taux moyen relevé dans l'Union européenne est de 4,66 % selon les chiffres publiés le 16 avril par la Commission européenne.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Les analyses ADN (des 153 plats cuisinés testés par la DGCCRF) ont révélé la présence de viande de cheval dans 17 produits issus de 4 fabricants différents", a ainsi indiqué le ministère de l'Agriculture français dans son communiqué.

La DGAL a, elle, procédé à 200 prélèvements sur des minerais de boeuf dans des établissements de transformation de la viande et dans des entrepôts situés dans 46 départements : 30 échantillons sur 200 contenaient de la viande de cheval, annonce le ministère.

"Dans l’ensemble des cas, l’enquête a mis en évidence l’existence d’un circuit d’approvisionnement passant par les Pays-Bas, confortant l’hypothèse que l’essentiel des filières d’importation de viande de boeuf falsifiée par de la viande de cheval a été identifié", assure .

Autre problématique, la présence de l'anti-inflammatoire animal phénylbutazone dans la viande de cheval. Sur tous les tests menés en France, aucun des 215 prélèvements n'a révélé de présence de ce médicament potentiellement nocif pour les humains.

Comme l'a annoncé le 17 avril le ministre de la Consommation Benoît Hamon, un projet de loi sera présenté le 2 mai en Conseil des ministres. Il prévoit de renforcer les sanctions en cas de fraude économique de manière à rendre dissuasives les peines relatives à ces infractions. Les fraudes les plus graves seront ainsi passibles de 5 ans de prison et 600 000 euros d’amende (3 millions d'euros pour les personnes morales), avec une amende maximale qui pourra être portée à 10% du chiffre d’affaires.

A l'échelle de l'Europe, la France est suivie par la Grèce (12,5% des 288 tests), la Lettonie (10% des 70 tests) et le Danemark (9,1% des 99 tests). Etonnamment, aucun produit testé ne contenait de viande chevaline en Grande-Bretagne et en Irlande, les pays qui ont les premiers découvert la présence de viande de cheval dans des plats préparés mi-janvier.

Elodie Vallerey

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS