Scandale de la viande de cheval : Ikea tourmenté à son tour

De la viande de cheval a été découverte dans des boulettes étiquetées bœuf, fournies au géant suédois Ikea, ont indiqué les services vétérinaires tchèques. Le spécialiste du meuble a immédiatement, lundi 25 février, retiré de la vente ses boulettes de viande dans 14 pays européens.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Scandale de la viande de cheval : Ikea tourmenté à son tour

"Nous prenons cette affaire très sérieusement et retirons de la vente les paquets d'un kilo de boulettes de viande surgelées en Slovaquie, République tchèque, Hongrie, France, Grande-Bretagne, Portugal, Italie, Pays-Bas, Belgique, Espagne, Chypre, Grèce et Irlande", a déclaré une porte-parole d’Ikea, Ylva Magnusson, interrogée par l’AFP.

Cette déclaration fait suite à la découverte de viande de cheval dans des boulettes étiquetées bœuf, vendues par le groupe suédois, ainsi que dans des hamburgers produits en Pologne et importés par la société danoise Nowaco. "Les deux lots ont été saisis avant d'être mis en vente", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de l'inspection vétérinaire nationale, Jozef Duben, précisant que la saisie concernant 760 kilos de boulettes de viande et 360 kilos de hamburgers pré-cuits.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Par ailleurs, les autorités ont ouvert une enquête sur de la viande de cheval étiquetée comme étant du bœuf sur le marché tchèque. Les services vétérinaires tchèques ont jusqu'ici prélevé 43 échantillons de produits, en ont testé 24 et trouvé de l'ADN de cheval dans trois d'entre eux, y compris les boulettes de viande et les hamburgers, a informé Josef Duben.

Astrid Gouzik

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS