Scandale Amesys : Bull se lave les mains

L’informaticien français, dont sa filiale Amesys est attaquée en justice pour avoir aidé le régime de Kadhafi à surveiller ses opposants sur le Net, fait profil bas. Pour couper court à la polémique, il a préféré se séparer discrètement de son système de surveillance d’Internet vendu à la Lybie.

Partager
Scandale Amesys : Bull se lave les mains

Bull n’a pas fini de subir le scandale Amesys. La justice vient d’ordonner la poursuite de l’enquête pour complicité de torture en Lybie contre sa filiale spécialisée dans les solutions électroniques sensibles. Amesys est accusée par deux ONG, la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) et la Ligue des droits de l'homme (LDH), d’avoir non seulement fourni au régime de Kadhafi du matériel d’interception massive des communications sur Internet, mais aussi de l’avoir aidé à traquer ses opposants à l’aide de ce système baptisé Eagle.

Contacté par L’Usine Nouvelle, Bull refuse d’endosser la responsabilité de l’affaire. Sa défense ? Le système Eagle a été vendu à la Lybie en 2007. Or Amesys ne fait partie du groupe d’informatique français que depuis 2010.

Pour étouffer le scandale, Bull a annoncé en mars 2012 son intention de se séparer du système Eagle qu’il considère non stratégique à son cœur de métier en matière de cyber sécurité. Depuis son rachat en 2010, Amesys, qui comptait en 2011 environ 200 personnes et un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros, est intégrée dans la division sécurité du groupe, dirigée aujourd’hui par Franck Greverie. Selon Bull, Eagle représentait à peine 0,5% du chiffre d’affaires du groupe, qui s’est élevé en 2011 à près de 1,3 milliard d’euros.

En fait, Bull a effectivement finalement cédé Eagle, mais en novembre 2012. Et l’opération a été menée dans la plus grande discrétion. D’ailleurs, le groupe dirigé par Philippe Vannier refuse de dévoiler le nom de l’acquéreur qui, semble-t-il, tient à ne pas se faire connaitre. Qui est ce mystérieux repreneur ? Cassidian, la filiale sécurité d’EADS ? Thales, le leader français de la cyber sécurité ? Ou encore une SSII française? Rien de tout cela. Il s'agirait en fait de Stéphane Salies, un ex dirigeant d'Amesys et architecte du système Eagle, selon Robin Carcan, de Miroir Social.

Ridha Loukil

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS