Economie

Scality veut changer d’échelle

Arnaud Dumas , , , ,

Publié le

Avec 22 millions de dollars levés, l’entreprise franco-américaine veut développer son activité vers de nouveaux marchés. Elle va doubler ses effectifs pour renforcer sa force commerciale et ses équipes de R&D.

Scality veut changer d’échelle

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Elle a multiplié son chiffre d’affaires par cinq sur un an. C’est sans doute le principal argument ayant tapé dans l’œil des fonds de capital investissement. Scality, la jeune société basée à San Francisco et à Paris, vient d’achever un tour de table de 22 millions de dollars auprès de ses investisseurs historiques (Omnes Capital, Idinvest Partners et Galileo Partners) et de trois nouveaux (Menlo Ventures, Iris Capital, FSN PME).

Créée en 2009 par Jérôme Lecat, Scality a développé une solution logicielle permettant de stocker un grand volume de données, avec des temps d’accès rapide et pour un coût limité.

Scality en chiffres

Chiffre d’affaires : Non communiqué
Effectif : 56 personnes
Montant de la levée de fonds : 22 millions d’euros
Investisseurs : Menlo Ventures, Iris Capital, FSN PME, Idinvest Partners, Omnes Capital, Galileo Partners
Secteur : Informatique

 

L’éditeur franco-américain compte à son palmarès quatre opérateurs du câble aux Etats-Unis, des portails internet allemands, italiens et anglais, et SFR en France.

"Il y a vraiment un soutien fort des clients, remarque Guillaume Meulle, associé chez Iris Capital, le fonds spécialisé dans les TIC, financé en partie par Orange et Publicis. La solution de Scality répond à un besoin fort de leur part, car avec l’augmentation des données stockées, le coût du stockage augmente aussi."

Une centaine de salariés d’ici 2014

Cette nouvelle levée de fonds, qui s’additionne aux 13 millions de dollars que la startup avait déjà levé, va lui permettre de recruter de nouveaux collaborateurs. Son effectif devrait ainsi doubler d’ici 2014 pour atteindre une centaine de personnes, pour renforcer à la fois l’équipe commerciale et la R&D.

Scality veut s’attaquer à de nouveaux marchés, notamment celui des médias. Elle vient de signer avec RTL, pour un site de vidéo à la demande. Ces nouveaux marchés devraient lui permettre de poursuivre son développement. Selon Iris Capital, la croissance du chiffre d’affaires en 2013 devrait suivre la même tendance qu’en 2012.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

La solution de Scality répond au besoin croissant de stockage de données sur internet et s’inscrit dans le contexte du Cloud et du Big data.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte