Sauvetage de PSA, Rafale, pacte de responsabilité : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey

Publié le

A la une de l'actualité ce 19 février, on retrouve dans tous les médias l'accord de recapitalisation de PSA Peugeot Citroën signé avec l'Etat et le chinois DongFeng. Le pacte de responsabilité des entreprises et les nouvelles prises de positions du Medef, ainsi que le calendrier de la vente du Rafale font également l'actualité ce matin.

Sauvetage de PSA, Rafale, pacte de responsabilité : la revue de presse de l'industrie

PSA : un "sauvetage" qui lui ouvre "de nouveaux horizons"

La signature de l'accord de recapitalisation du groupe automobile PSA Peugeot Citroën et l'entrée de l'Etat français et du chinois Dongfeng au capital font la une des médias ce 19 février.

Pour beaucoup de journaux, l'opération est favorable. "Dans le contexte qui est le sien, le deuxième constructeur (européen) doit se réjouir d'un sauvetage par le haut", assurent Les Echos, qui pensent que "le groupe abordera ses problèmes en partant d'une base plus saine, ce qui n'est déjà pas si mal."

Pour la presse quotidienne régionale, la direction de PSA n'avait pas le choix pour "éviter un nouveau sinistre" (Le Républicain lorrain) "que de s'ouvrir aux capitaux étrangers" (Les Dernières Nouvelles d'Alsace) : "c'était renoncer à son indépendance ou disparaître à terme" (Le Journal de la Haute-Marne).

Un "montage" financier "habile", souligne L'Eclair des Pyrénées, qui ouvre "de nouveaux champs et de nouveaux horizons" au constructeur (Ouest-France). L'Humanité, en une, s'interroge : "un Etat pilote ou passager ?" dans cet accord.

 

Le calendrier de la vente du Rafale à l'Inde se précise

Selon le site d'Europe 1 ce 19 février, qui cite le Délégué général pour l'armement, la liste des sous-traitants indiens serait arrêtée et le calendrier d’une signature prendrait forme dans le cadre des négociations exclusives entre l'Etat indien et Dassault Aviation pour l'achat de l'avion de combat Rafale.

 

Un pacte de responsabilité "déjà compromis" ?

En une du Figaro ce 19 février, on s'interroge sur l'avenir du pacte de responsabilité proposé en janvier par François Hollande aux entreprises. Un pacte "de plus en plus contesté", estime le journal, "critiqué par les syndicats et conspué par l'aile gauche du PS", et "soutenu du bout des lèvres par un patronat qui ne veut pas de contreparties".

Les Echos reviennent aussi sur ce sujet en titrant en une "Le Medef préfère le maintien du Cice (crédit d'impôt compétitivité, ndlr) à la baisse des charges". Une position qui est le "fruit de plusieurs semaines de travail et de négociations" au sein de l'organisation patronale, selon le journal.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte