Sauvetage de l'euro : un premier effet positif pour l’industrie

Après un week-end de crise, l’Union européenne à réussi un premier sauvetage de l’euro en mettant 750 milliards sur la table. Suite à l’annonce de ces mesures, les places boursières ont remonté en flèche, effaçant les pertes de la semaine dernière.

Partager

Sauvetage de l'euro : un premier effet positif pour l’industrie

Les industriels soufflent. Eux qui voyaient déjà un bis repetita de 2008 avec un effondrement de leur capitalisation, une déflation de l’euro et une crise monétaire majeure reprennent aujourd’hui pied.

Ce sauvetage, c’est au prix d’un long marathon ce week-end que les chefs d’Etats et ministres des Finances européens l’ont mis sur pied. A l’issue d’un sommet délicat, les Seize ont mis en place un plan de secours de 750 milliards. Celui-ci comprend la mise en place de prêts de la commission européenne pouvant aller jusqu'à 60 milliards d’euros pour les pays de la zone euro en difficulté. Ce prêt sera assuré en cas de besoin par un emprunt sur les marchés garantis par le budget communautaire.

Surveiller et juguler les déficits

Un autre de système de prêt garantie, jusqu’à 440 milliards, est aussi prévu et géré par une société de droit privé apte à emprunter sur les marchés. Ce mécanisme dédié permettra d’emprunter sur les marchés avec la garantie des Etats de la zone euro au prorata de leur participation dans le capital de la zone euro. A ces sommes, des garanties, le FMI pourrait apporter une garantie supplémentaire de 250 milliards d’euros « à travers les lignes de crédit habituelles », explique le communiqué final des ministres. Mais l’essentiel est qu’avec ce plan de sauvetage et la mise en place d’un fonds européen, l’Union pourra d’une part affronter les problèmes de dettes souveraines des Etats, Espagne, Portugal ou Italie grâce aux 500 milliards de garantie. De l’autre, en pouvant agir sur le marché secondaire, la BCE peut empêcher de facto toute spéculation sur l’Euro en faisant remonter le prix des obligations d’Etats.Cet accord inédit, qui marque un tournant pour l'Europe -- "un grand pas en avant"pour le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn --, a été salué par les politiques.

En contrepartie de ce plan d’urgence, les Seize se sont engagés à purger les finances publiques rapidement. La chancelière allemande Angela Merkel, qui a peiné à s'engager,s'est félicitée d'un plan pour "renforcer et protéger l'euro" et a de nouveau appelé ses partenaires à la discipline budgétaire. Autrement dit, les plans de « rigueur » risquent de se multiplier.

Annoncé avant l’ouverture des marchés asiatiques, ce plan de sauvetage a été reçu plus que positivement par les marchés: avec euphorie. A la clôture ce lundi, la Bourse de Paris était largement en hausse à l’unisson des autres places boursières mondiales. Le CAC clôturait ainsi à + 9,66% et 3720 points épongeant ainsi les pertes de la semaine dernière, tout comme le SBF 120 à 9.22%. Après une courte incartade au dessus des 1,30 dollars, l'euro finissait ce lundi à 1,2928 dollar. Du côté des actions, les valeurs financières se sont bien sûr taillées la part du lion en prenant 18,07 points tandis que l'indice industriel grimpait de 8,04%. Une bonne nouvelle de plus pour les industriels après les hausses des principaux indices macroéconomiques.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS