PME-ETI

Sauver l'emploi, c'est donnant-donnant

Cécile Maillard , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Syndicats et patronat cherchent un accord sur la flexibilité du travail. Celui-ci devrait aboutir après la présidentielle.

Les partenaires sociaux n'ont pas cédé à l'injonction présidentielle : aucun accord compétitivité-emploi n'a été signé dans les deux mois impartis par Nicolas Sarkozy. Il faut dire que la menace brandie par le président de la République de passer par la loi, si syndicats et patronat ne s'entendaient pas, était toute théorique, puisque le Parlement n'est plus en session... Mais l'ultimatum présidentiel aura poussé les partenaires sociaux à discuter sérieusement du sujet. Le Medef, galvanisé par les attaques du Président-candidat contre les « corps intermédiaires », a pris à coeur son rôle de négociateur. D'autant que le sujet intéresse ses adhérents : la possibilité de moduler temps de travail et salaire en cas de difficultés économiques d'une[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte