L'Usine Energie

Saudi Aramco serait prêt à repousser son introduction en Bourse

, , ,

Publié le , mis à jour le 18/10/2019 À 07H03

L'introduction en Bourse de Saudi Aramco pourrait être repoussée. Après les attaques de septembre contre deux de ses sites, le groupe pétrolier saoudien veut maximiser ses chances pour réussir une opération très attendue. 

Saudi Aramco serait prêt à repousser son introduction en Bourse
Saudi Aramco prévoyait de dévoiler la semaine du 21 octobre ses projets concernant le placement en Bourse de Ryad (Arabie saoudite). /Photo prise le 12 octobre 2019/REUTERS/Maxim Shemetov
© Maxim Shemetov

Saudi Aramco aurait décidé de reporter le lancement de son introduction en Bourse (IPO). Le géant saoudien du pétrole souhaiterait d'abord rassurer les investisseurs en leur présentant des résultats couvrant la période durant laquelle deux de ses principales installations ont été bombardées, a-t-on appris jeudi 17 octobre de deux sources proches du dossier.

"Atteindre l'objectif de valorisation"

La compagnie pétrolière saoudienne prévoyait de dévoiler la semaine du 21 octobre ses projets concernant le placement en Bourse de Ryad (Arabie saoudite) de 1% à 2% de son capital, avant une possible cotation internationale.

Les attaques menées le 14 septembre contre ses sites d'Abkaïk et de Khouraïs ont toutefois réduit de moitié la production du premier exportateur mondial de pétrole et Aramco veut rassurer les investisseurs avant de lancer l'opération, ont dit les sources. "Ils veulent faire tout ce qu'ils peuvent pour atteindre l'objectif de valorisation, donc de solides résultats après ces attaques les placeront dans une meilleure position", a dit l'une des sources.

Aucune date fixée ?

La deuxième source a déclaré que l'IPO avait été repoussée et qu'aucune nouvelle date n'était pour l'instant fixée pour cette offre. Le Financial Times, qui a le premier fait état de ce report, a écrit en citant une source que l'opération était retardée de "plusieurs semaines".

Saudi Aramco n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires de Reuters.

Avec Reuters (Hadeel Al Sayegh et Marwa Rashad; Bertrand Boucey pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte