Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Saudi Aramco prépare la plus grosse entrée en bourse de l'histoire

, , ,

Publié le , mis à jour le 20/08/2019 À 08H20

Saudi Aramco a formellement demandé aux plus grandes banques de soumettre leurs propositions en vue d'éventuellement décrocher un rôle dans le projet d'introduction en Bourse de la compagnie pétrolière saoudienne, opération qui devait être la plus importante jamais réalisée dans le monde, ont dit deux sources proches du dossier.

Saudi Aramco prépare la plus grosse entrée en bourse de l'histoire
Saudi Aramco a formellement demandé aux plus grandes banques de soumettre leurs propositions en vue d'éventuellement décrocher un rôle dans le projet d'introduction en Bourse de la compagnie pétrolière saoudienne, opération qui devait être la plus importante jamais réalisée dans le monde, ont dit deux sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Hamad I Mohammed
© Hamad I Mohammed

L'entrée en bourse d'Aramco, susceptible de lever quelque 100 milliards de dollars (90 milliards d'euros), est la pièce maîtrise du plan de transformation de l'Arabie saoudite, qui vise à attirer davantage d'investissements étrangers et à réduire sa dépendance au pétrole.le projet avance : Aramco a invité les plus grandes banques mondiales à postuler pour y participer.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman avait annoncé en 2016 le projet de cession sur le marché d'environ 5% de Saudi Aramco - via une cotation aussi bien en Arabie saoudite qu'à l'international. Le processus avait été suspendu en 2018 après que Saudi Aramco a annoncé son intention de racheter 70% du capital du groupe de pétrochimie Saudi Basic Industries (Sabic) au fonds souverain saoudien PIF.

En juin Mohammed ben Salman a déclaré que le gouvernement restait déterminé à mettre en oeuvre l'introduction en Bourse de Saudi Aramco, disant que ceci pouvait intervenir entre 2020 et le début de 2021.

Avant que le processus d'IPO ne soit suspendu, JPMorgan, Morgan Stanley et HSBC avaient été retenues comme coordonnatrices mondiales, les banques de niche Moelis & Co et Evercore comme conseillères indépendantes et le cabinet White & Case comme conseiller juridique, avaient alors dit des sources à Reuters.

Avec Reuters (Hadeel Al Sayegh et Saeed Azhar, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle