Saudi Aramco et Sabic se rapprochent d’un gigantesque complexe en Arabie Saoudite

Les deux géants saoudiens continuent de progresser sur l’idée d’un gigantesque complexe pétrochimique à partir de pétrole brut en Arabie Saoudite. Sabic et Saudi Aramco mèneront ensemble une étude FEED avant de statuer définitivement sur cet éventuel complexe d’une capacité de 9?millions ?de tonnes par an.
 

Le projet est colossal. Le 28 novembre, dans son discours inaugural lors du 12e Forum de la Gulf Petrochemicals & Chemicals Association (GPCA) qui se tenait à Dubaï (Émirats Arabes Unis), Khalid Al-Falih, ministre saoudien de l’Énergie, de l’Industrie et des Ressources minérales a même évoqué un possible «?investissement de 20?milliards de dollars?». Deux jours plus tôt à Dahran (Arabie Saoudite), Sabic et Saudi Aramco venaient de signer un protocole d’entente pour ce projet qui permettrait de produire environ 9?millions de tonnes par an de dérivés chimiques et d’huiles de base. La mise en service est ambitionnée pour 2025.
Les détails n’ont pas encore été révélés. Pour l’heure, Sabic et Saudi Aramco ont fait un pas de plus. Il y a un peu plus d’un an, à l’été 2016, ils avaient d’abord signé un protocole d’accord qui a permis de lancer une étude de faisabilité (CPH n°766). Suite au succès de celle-ci, le protocole d’entente va permettre de lancer l’ingénierie d’avant-projet détaillé (FEED) avant de statuer définitivement dans les mois qui viennent. Les deux partenaires ont conservé l’idée d’un complexe de produits chimiques alimentés en pétrole brut (complexe oil-to-chemicals, OTC). Il serait alimenté à hauteur de 400 000 barils de pétrole brut par jour. Ce complexe OTC se poserait comme le plus grand existant au monde, affirment les deux partenaires. Et conforterait encore un peu plus l’écrasante domination de l’Arabie Saoudite en termes de capacités de production chimique au sein des pays du Golfe. En 2016, le pays comptait déjà pour 67% du total des capacités installées selon le rapport du GPCA publié le 27 novembre.


Le premier projet commun de Sabic et Saudi Aramco

Au-delà des chiffres, ce gigantesque projet marquerait une grande première : la collaboration directe des deux plus grandes entreprises saoudiennes, qui s’impliqueront à hauteur de 50% chacune. Il s’agit de la première fois que Sabic, fondé en 1976, et Saudi Aramco, constitué officiellement en 1988 avec la reprise progressive de l’Arabian American Oil Company dont les racines remontent à 1940, s’engagent dans un projet commun. Ils en attendent une optimisation des ressources pétrolières du pays, une extension de leur portefeuille de produits en aval, et de nouvelles opportunités commerciales. Le projet s’inscrit pleinement dans le projet du Royaume, nommé Saudi Vision 2030, dont les trois piliers sont de muscler les investissements dans les capacités de production, de diversifier l’économie du pays et de créer des emplois pour les Saoudiens. Sabic et Saudi Aramco estiment que leur futur complexe pourrait engendrer la création de 30 000 emplois directs et indirects dans le pays. Sur un plan financier, il contribuerait par ailleurs à lui seul à hauteur de 1,5% sur le PIB d’Arabie Saoudite dès 2030.


La part des capacités de production chimique des pays du Golfe, en 2016, en %

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS