SAS détaille son plan de survie

COPENHAGUE (Reuters) - SAS a annoncé lundi un plan de survie qui verra la compagnie aérienne scandinave baisser les salaires et vendre des actifs en échange de nouveaux prêts consentis par les banques.

Partager

La société, dont le Danemark, la Norvège et la Suède détiennent ensemble 50% du capital, a précisé avoir obtenu une nouvelle facilité de crédit de quelque 3,5 milliards de couronnes suédoises (408 millions d'euros).

Jeudi, SAS avait reporté la publication de ses résultats du troisième trimestre, précisant qu'il voulait attendre la finalisation des négociations avec ses créanciers.

La compagnie avait toutefois fourni une première estimation faisant état d'un bénéfice avant impôts de 568 millions de couronnes suédoises (environ 67 millions d'euros) pour le troisième trimestre.

SAS, qui n'a pas réalisé de profits annuels depuis 2007, a annoncé la cession de sa filiale norvégienne Wideroe, celle moteurs d'avion, d'actifs immobilier et de son unité de Ground Handling.

Fin octobre, SAS avait estimé à trois milliards de couronnes l'impact du plan annoncé ce lundi sur son bénéfice imposable. La compagnie avait également dit à l'époque que le programme de cessions permettrait de lever trois milliards supplémentaires.

Simon C.Johnson, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS