Sarkozy et Masseret face au FN aux régionales, la stratégie d'EDF... la revue de presse de l'industrie

En meeting en région Aquitaine, Nicolas Sarkozy a tenu un discous offensif en cherchant à séduire ceux qui ont voté pour le Front national au premier tour des régionales. Dans le Grand Est, le candidat socialiste Jean-Pierre Masseret refuse de retirer sa liste, un choix qui divise. Enfin, sortons des régionales avec un sujet des Echos sur la stratégie d'EDF alors que l'électricien va sortir du CAC40.

Partager

Sarkozy à la rescousse des candidats Les Républicains

Le Point revient ce matin sur le discours de Nicolas Sarkozy hier lors d’un meeting organisé à Rochefort (Charente-Maritime), où il était venu soutenir Virginie Calmels, tête de liste d'union droite-centre en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes pour le second tour des élections régionales. L'ex-président a adressé "une main tendue à l'électorat du Front national", résume l'hebdo. Il a notamment indiqué que "le vote pour le Front national n'est pas un vote contre la République" et "n'est pas immoral", avant de reprendre les principales thématiques de l'extrême droite : Le Point citant tour à tour, la ruralité "humiliée", le besoin de protection des Français après les attentats de 2015 ou encore l'immigration avec la crise des migrants.

Ce matin sur Inter, Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois accusé la gauche de faire monter le FN à chaque fois qu'elle est au pouvoir. Ce qui est faux, comme le rappelle cet article des Décodeurs du Monde.

Grand Est : le pari risqué de Jean-Pierre Masseret

FranceTV Info revient de son côté sur le maintien de la liste du candidat socialiste Jean-Pierre Masseret dans le Grand Est. "Maintenant, c'est le combat (...), c'est faire notre travail, celui que nous voulions mener jusqu'au bout et on le mènera jusqu'au bout", a-t-il lancé à la presse lors de son intervention (en vidéo ci-dessous). En réaction, le PS, qui a demandé à tous ses candidats arrivés troisième de se retirer, a annoncé qu'il retirait son investiture à Jean-Pierre Masseret. Son choix fait réagir les éditorialistes, comme Jean-Michel Servant dans Le Midi libre pour qui ce "refus de capituler qui offre sur un plateau la région Grand-Est au FN".


EDF doit clarifier sa stratégie

Alors qu'EDF va sortir du CAC40, Les Echos revient sur la nécessaire clarification de la stratégie de l'électricien. "Pour préparer son retour au sein de l'indice phare de la Bourse de Paris, EDF va devoir clarifier sa stratégie et lever les nombreuses incertitudes pointées par les analystes financiers. Les organisations syndicales sont, elles aussi, inquiètes", résume le quotidien. La CGT, la CGC, la CFDT et FO organisent en effet ce mercredi une journée de mobilisation.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LES ECHOS
ARTICLES LES PLUS LUS