Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SAP voit ses marges s'améliorer après 2020

Publié le

FRANCFORT/BERLIN (Reuters) - SAP, le géant allemand des logiciels de gestion, a annoncé mardi que ses marges d'exploitation avaient atteint un creux en 2017, mais qu'elles commenceraient à se redresser cette année et continueraient à progresser d'ici 2020 et au-delà, grâce à des activités de cloud plus profitables.

SAP voit ses marges s'améliorer après 2020
SAP, le géant allemand des logiciels de gestion, a annoncé mardi que ses marges d'exploitation avaient atteint un creux en 2017, mais qu'elles commenceraient à se redresser cette année et continueraient à progresser d'ici 2020 et au-delà, grâce à des activités de cloud plus profitables. /Photo prise le 24 janvier 2017/REUTERS/Ralph Orlowski
© RALPH ORLOWSKI

S'adressant à des investisseurs à New York, les responsables du groupe ont également détaillé les opérations visant à faciliter à leurs clients l'utilisation de certains de leurs outils via les serveurs cloud d'Amazon, de Google ou de Microsoft ou ses propres centres de données.

Le directeur financier Luka Mucic a déclaré que les investissements consentis dans le cloud contribueraient à ce que les marges atteignent 29,8% en 2018 et 30,7% d'ici 2020, précisant que l'amélioration se poursuivrait au cours de la prochaine décennie.

SAP avait annoncé des marges de 28,9% en 2017.

SAP prévoit de fermer 18 de ses 45 centres de données d'ci la fin 2019.

(Eric Auchard et Douglas Busvine à Francfort, Nadine Schrimroszik à Berlin; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle