SAP vise les nuages

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le départ brutal de Leo Apotheker, le patron opérationnel de l'éditeur allemand SAP, n'a rien d'un épiphénomène. Les causes ne sont pas seulement l'augmentation de 30 % des tarifs de maintenance en pleine crise, les mauvais résultats et les relations tendues avec les salariés. Par ce renvoi, Hasso Plattner (photo), le cofondateur et président du conseil de surveillance, veut marquer une rupture avec l'informatique d'hier et ses logiciels obèses. Il compte sur une nouvelle direction bicéphale pour réorganiser totalement l'entreprise. Objectif : propulser SAP vers l'informatique en nuage (cloud computing). Et il y a urgence. La concurrence (Oracle et Microsoft) y plane déjà.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte