SAP veut tripler la taille de son cloud d’ici à 2023

Porté par le boom de son cloud, le numéro un mondial des logiciels de gestion d’entreprise SAP révise à la hausse ses objectifs pour 2020. Et il ambitionne désormais de plus que tripler son chiffre d’affaires dans le cloud d’ici à 2023.

Partager
SAP veut tripler la taille de son cloud d’ici à 2023
Bill McDermott , PDG de SAP, veut forcer la cadence dans le cloud

SAP accélère sa transformation. L’éditeur allemand, numéro un mondial des logiciels de gestion d’entreprise, devant Oracle, Microsoft, Salesforce et IBM, revoit à la hausse, pour la deuxième fois depuis 2017, ses objectifs pour 2020. Il vise désormais un chiffre d’affaires de 28,6 à 29,2 milliards d’euros, dont 8,6 à 9,1 milliards d’euros dans le cloud, contre 28 à 29 milliards de d’euros dont 8 à 8,5 milliards d‘euros dans le cloud prévus auparavant.

Le cloud : 20,2% du chiffre d'affaires total

Ce sont les bons résultats dans le cloud qui amènent Bill McDermott, PDG de l’entreprise depuis mai 2014, à forcer la cadence. Le groupe, qui emploie 96 500 personnes dans le monde, termine l’année 2018 avec un chiffre d’affaires dans le cloud (et les services de support associés) de 5 milliards d’euros, en bond de 32% par rapport à 2017. Ce modèle représente 24,3 % de l’ensemble de ses ventes de logiciels et services de support associés, contre 20% en 2016. Il pèse désormais 20,2% du son chiffre d’affaires total de 24,7 milliards d’euros, contre 13,6% deux ans auparavant. La part du chiffre d’affaires récurrent atteint 65%, contre 61% en 2016.

La cannibalisation des activités traditionnelles par le cloud se ressent à peine. Les ventes classiques de logiciels en licence et services de support associés n’ont baissé que de 1%. Ni le bénéfice d’exploitation ni le bénéfice net ne souffrent de cette transition connue pour être extrêmement délicate sur le plan financier. Ils augmentent respectivement à 5,7 et 4,1 milliards d’euros, contre 5 et 4 milliards d’euros en 2017.

Conforté par ces performances, Bill McDermott se fixe un nouveau cap : plus que tripler le revenu du cloud sur les cinq ans à venir, pour atteindre un chiffre total d’environ 35 milliards en 2023 et porter la part du chiffre d’affaires récurrent à plus de 80% la même année. SAP va néanmoins se réorganiser, avec le départ annoncé de plus de 4000 salariés.

Défié par Salesforce

Défié par le californien Salesforce, qui veut le détrôner avec un modèle natif cloud dans les logiciels de gestion d’entreprise, SAP est engagé dans une course dont l’enjeu va au-delà de la défense de son titre de leader mondial des ERP. Il en va aussi de son avenir dans des secteurs en forte croissance comme le big data, l’Internet des objets ou l’industrie 4.0.

Selon le cabinet Synergy Research, SAP se classe cinquième mondial dans le logiciel à la demande (SaaS pour Software as a service), derrière les américains Microsoft, Salesforce, Adobe Systems et Oracle. Pour 2019, il table sur un chiffre d’affaires de 6,7 à 7 milliards d’euros dans le cloud.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS