SAP relève la partie basse de sa fourchette de prévisions 2016

FRANCFORT (Reuters) - SAP a annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016, le numéro un européen des logiciels prenant ainsi acte d'un "bon" troisième trimestre en termes de licences et anticipant de bonnes performances au quatrième.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

SAP relève la partie basse de sa fourchette de prévisions 2016
SAP a annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016, prenant ainsi acte d'un "bon" troisième trimestre en termes de licences et anticipant de bonnes performances au quatrième. /Photo prise le 25 juillet 2016/REUTERS/Leonhard Foeger

Le résultat opérationnel du troisième trimestre du groupe allemand, hors éléments exceptionnels, a progressé de 1% à 1,64 milliard d'euros, un niveau légèrement en-deçà du consensus des analystes financiers, qui était de 1,69 milliard selon une enquête Reuters.

Les revenus des licences ont augmenté de 5%, soit plus que prévu, à 3,69 milliards d'euros.

SAP a précisé anticiper désormais pour l'ensemble de l'année un bénéfice d'exploitation compris entre 6,5 et 6,7 milliards, contre une précédente fourchette allant de 6,4 à 6,7 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters prévoient en moyenne un résultat opérationnel annuel de 6,68 milliards d'euros.

Dans un communiqué, Luka Mucic, directeur financier de SAP, a dit être confiant dans la capacité du groupe à enregistrer un bon quatrième trimestre au vu d'un carnet de commandes bien fourni.

SAP a également revu en hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour sa seule division d'informatique dématérialisée ("cloud"), que le groupe voit désormais à au moins trois milliards d'euros cette année contre une précédente projection de 2,95 milliards.

Jeudi, Microsoft a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur d'une demande croissante pour ses produits et services dématérialisés.

(Harro ten Wolde, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS