Technos et Innovations

SAP refond et simplifie son offre de décisionnel à la demande

,

Publié le

L'éditeur allemand va réunir ses services hébergés de "business intelligence" (BI) dans une nouvelle suite destinée aux utilisateurs non avertis : SAP BusinessObjects BI OnDemand. A paraître d'ici la fin de l'année.

SAP refond et simplifie son offre de décisionnel à la demande © DR

Après la mode du « casual friday », voici venue l'ère de la « casual business intelligence »... Finies les extractions de données tordues et les tableaux de bord alambiqués, SAP promet aux entreprises un nouveau service en ligne de décisionnel d'une grande simplicité, en rupture avec les offres existantes. SAP BusinessObjects BI OnDemand, c'est son nom, devrait être commercialisé sous forme d'abonnement mensuel d'ici fin 2010.

La nouvelle offre, qui viendra compléter le service en ligne de gestion Business ByDesign lancé par SAP en 2008, regroupera l'outil de visualisation Xcelsius de Business Objects et BusinessObjects Explorer, la « nouvelle » interface de recherche dans les données décisionnelles présentée en mai 2009. Elle devrait être utilisable sans aucune formation, selon l'éditeur, qui affirme que les utilisateurs pourront l'utiliser pour visualiser et partager des données décisionnelles « provenant de n'importe quelle source » (par exemple des applications Oracle ou Salesforce.com). Quelques clics devraient suffire, d'après lui, pour combiner et recouper les informations dans des graphiques personnalisables.

Affronter la concurrence

L'enjeu ? « SAP, tout comme Business Objectif, a besoin de simplifier son offre », explique Eric Menard, directeur d'études chez Pierre Audoin Consultants (PAC). « Il a une image de complexité et de lourdeur de mise en oeuvre, qui est assez pénalisante actuellement », précise-t-il. « Certains éditeurs, comme le suédois QlikTech avec QlikView, proposent des solutions beaucoup plus simples et faciles à prendre en mains. Et c'est sans compter l'émergence des offres nouvelles offres de SaaS [Software-as-a-Service], un domaine sur lequel SAP n'a pas rencontré le succès attendu pour l'instant ».

SAP BusinessObjects BI OnDemand devrait lui permettre de rectifier le tir et de s'imposer sur de nouveaux comptes, qui n'utilisent pas encore de logiciels SAP. Mais la partie n'est pas gagnée, loin de là. Outre QlikTech, SAP aura en effet à affronter la concurrence d'IBM (IBM Cognos BI and Performance Management). Lequel est arrivé plus tôt que lui sur ce marché du SaaS où « il bénéficie de son savoir-faire dans les infrastructures », rappelle Eric Menard.

Christophe Dutheil


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES JEUDIS LA NEWSLETTER « TECHNOS ET INNOVATIONS »

Toutes les nouveautés dans l'industrie. Des NTIC à l'informatique et réseaux, du logiciel au serveur, des SSII aux VAR. Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie qui change le monde.


 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte