Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SAP rachète Gigya et se renforce dans le marketing en ligne

Publié le , mis à jour le 25/09/2017 À 12H33

Infos Reuters SAP a annoncé lundi 25 septembre le rachat de Gigya, une société américano-israélienne spécialisée dans la gestion de profils clients. Avec cette opération, le numéro un européen du logiciel vise à se renforcer sur le segment en pleine croissance du marketing en ligne.

SAP rachète Gigya et se renforce dans le marketing en ligne
SAP a annoncé le rachat de Gigya, société américano-israélienne spécialisée dans la gestion de profils clients, une opération destinée à renforcer le numéro un européen du logiciel sur le segment en pleine croissance du marketing en ligne. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger
© Leonhard Foeger

Le leader européen du logiciel SAP a annoncé lundi 25 septembre son rachat de la société américano-israélienne Gigya, spécialisée dans la gestion de profils clients. Avec cette opération, le groupe allemand vise à se renforcer sur le segment en pleine croissance du marketing en ligne. L'accord, dont les termes n'ont pas été dévoilés, permettra de rapprocher la plate-forme de Gigya de la division Hybris de SAP, spécialisée dans la gestion de profils afin de permettre aux entreprises de mieux cibler leurs services en ligne.

Répondre aux nouvelles réglementations européennes

La plate-forme de Gigya permet aux entreprises de gérer les profils marketing de leurs clients et leurs préférences, tout en donnant à ces derniers la posssibilité de garder le contrôle sur leurs données, a expliqué le numéro un européen du logiciel. Avec cette acquisition, SAP veut permettre aux entreprises d'étoffer leurs services en Europe conformément aux réglementations sur la vie privée, notamment au Règlement général sur la protection des données, qui devrait entrer en vigueur dans l'UE en 2018.

Fondée en 2006 en Israël, la société Gigya s'est ensuite établie dans la Silicon Valley. Elle dit compter 700 grandes entreprises parmi ses clients dont L'Oréal, KLM, Bayer et ASOS.

Le montant de l'opération, annoncée dimanche, serait de 350 millions de dollars (293 millions d'euros), selon plusieurs médias israéliens, chiffre que les deux sociétés ont refusé de confirmer. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2017 et doit encore obtenir l'approbation des régulateurs.

 

(Eric Auchard, Vera Eckert et Ari Rabinovitch, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus