Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SAP peaufine sa propre plate-forme de travail collaboratif

, , ,

Publié le

L'éditeur allemand vient d'ouvrir une bêta privée - sur invitation - de 12sprints, un nouvel outil de travail collaboratif. Il est comparable à Google Wave, disent les uns. Il s'agit d'une « war room » virtuelle, selon SAP.

SAP peaufine sa propre plate-forme de travail collaboratif © DR

Après Beehive d'Oracle (lancé en mai), LotusLive d'IBM (apparu fin 2008) et Pulse de Novell (sorti sur la Toile dernièrement), c'est au tour de SAP de lancer son propre service en ligne de travail collaboratif. Comme ses grands frères, le nouveau-né sera largement inspiré des outils « Web 2.0 » et de Google Wave, le nouveau service en ligne de communication, de collaboration et de partage de données en temps réel de Google. Mais, à la différence de ses aînés,12sprints, c'est le nom de code du service de SAP, se fait désirer. Son utilisation est pour l'heure réservée à quelques « happy fews », triés sur le volet et invités à s'enregistrer via un fil d'information dédié sur le site de micro-blogging Twitter.

« War room »

A quoi faut-il s'attendre ? A une « war room » virtuelle, triomphe SAP, martelant que les utilisateurs pourront utiliser cette « salle de guerre » pour « discuter » et « prendre des décisions », et pour inclure dans leurs processus de nouvelles personnes, qui leur apporteront des éclairages innovants. Ils pourront aussi, d'après lui, y ajouter leurs « meilleurs pratiques » pour l'évaluation des coûts d'un projet, la répartition des tâches... et y conserver l'historique des échanges ayant conduit à prendre telle ou telle décision.

Afin d'orchestrer le « buzz », le conglomérat allemand diffuse pour l'instant au compte-gouttes les informations sur son projet, dont certains affirment qu'il sera renommé « Constellation » dans sa version définitive. Il ne reste donc plus qu'à attendre la sortie effective du produit pour en savoir plus.

Pour les entreprises, il est en tout cas probable que SAP aura un avantage sur le moteur, notamment s'il est en mesure de faire converger, dans 12springs, les informations qui ont déjà été enregistrées dans ses autres progiciels. Gageons que l'éditeur rapprochera aussi 12springs de ses récentes initiatives dans l'intelligence collective, en partenariat avec l'américain InnoCentive.

Christophe Dutheil

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle