Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SAP lance dix solutions métiers d'analyse décisionnelle

,

Publié le

L'éditeur allemand vient d'ajouter dix premières solutions analytiques verticales à sa gamme de logiciels de décisionnel BusinessObjects. Elles ont vocation à faciliter la définition des indicateurs de performance et la conception des tableaux de bords par les entreprises.

SAP lance dix solutions métiers d'analyse décisionnelle
SAP BusinessObjects Explorer
© DR

Trois ans après le rachat de Business Objects, SAP vient de s'appuyer sur les logiciels de décisionnel de cet éditeur pour créer une dizaine de solutions analytiques verticales, destinées aux entreprises opérant dans six secteurs d'activité : administration, biens de consommation, distribution, santé, services financiers et télécoms. Pour Thomas Becquet, directeur de Censio, une société parisienne de conseil en management et en organisation des systèmes d’information (20 consultants), la personnalisation métier des solutions BusinessObjects vise à faciliter leur prise en main par les entreprises : « Il s'agit de proposer avec les solutions des indicateurs qui sont partagés par toutes les sociétés opérant dans un secteur d'activité donné [par exemple pour le contrôle qualité dans la santé...], alors que BusinessObjects se limitait pour l'instant surtout à une boite à outils avec laquelle il fallait construire de l'intelligence et définir préalablement les bons indicateurs de pilotage ».

Une réponse aux besoins métiers des entreprises

« C'est un pas dans la bonne direction », confie ce consultant, pour qui « les entreprises attendent de plus en plus du générique 'sur mesure' et rêvent d'une solution dans laquelle elles trouveraient les indicateurs les plus pertinents pour leur métier. Il rappelle que ce n'est pas la première fois que SAP propose des modules « pré-configurés », puisque l'éditeur avait déjà conçu des modules Business Content auparavant (lesquels intégraient surtout des indicateurs génériques). La différence ? « Ici, SAP a travaillé avec des partenaires, ce qui devrait lui permettre de répondre plus précisément aux attentes métiers des professionnels ».

Eric Menard, directeur d'études chez Pierre Audoin Consultants (PAC), ajoute que « c'est un enjeu pour tous les éditeurs que de répondre aux besoins métiers des entreprises. Ce qui se voit bien au travers de nombreux rachats d'Oracle (dans le retail...), de Microsoft (dans l'industrie...) ou de SAP (dans la facturation...) ».

Pourquoi SAP n'a-t-il pas lancé plus tôt des solutions verticales dans le décisionnel ? « SAP a développé des offres horizontales pour les ressources humaines, les achats, la finance... Mais il ne répond pas assez aux besoins verticaux des entreprises, y compris dans le décisionnel », indique l'analyste. «  L'une des explications est probablement que SAP avait jusqu'ici des chantiers bien plus prioritaires à mener. Notamment celui d'améliorer la cohérence entre les offres SAP et BO ».

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Claude Molly-Mitton, USF: "Nous lançons un appel aux utilisateurs BO"

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle