Electronique

SAP dévoilera son offre en ligne au Cebit

,

Publié le

Finis les secrets. Le nouveau logiciel de SAP sera bien un ERP (progiciel de gestion) en ligne, destiné au PME. Il sera lancé durant la grande messe allemande de l'informatique, le Cebit (19 au 21 mars à Hanovre). Pour l'Allemagne et le Etats-Unis seulement. La France, le Royaume-Uni et l'Italie devront attendre septembre 2007.
Evoquée lors des résultats annuels le 24 janvier dernier, parce qu'il fait l'objet d'un investissement extraordinaire de 300 à 400 millions sur deux ans, ce projet marque une vraie révolution dans la culture de l'éditeur Allemand. Jusque là, il regardait la location d'application en ligne avec dédain. Mais ses difficultés à pénétrer le marché des PME, où la concurrence fait rage, l'on fait changer d'avis. « Nous avons écouté nos prospects qui veulent s'offrir la qualité SAP mais n'en ont pas les moyens », explique Walter Léonarduzzi, responsable de des PME chez SAP France. Il reconnait que malgré les efforts sur les offres PME, les coûts d'intégration (3 ou 4 euros pour 1 euro de licence dépensé, contre 6 à 7 euros pour les grands comptes) plombent la plupart des devis. Il fait même le parallèle avec Mercedes dont les clients s'offrent une Class A en rêvant à la Class C. Maintenant, ils vont pouvoir louer du SAP mais rien ne dit qu'au final la solution sera vraiment moins chère.
La nouvelle offre sera distribuée et accessible en ligne. Elle sera commercialisée soit en fonction des services fournis, soit en vente traditionnelle au nombre d'utilisateurs. Surtout « son paramétrage devrait prendre moins d'une semaine », promet Walter Léonarduzzi. Pour tenir cet engagement, le logiciel devra donc être d'entrée « verticalisé » par métier.
Il devra aussi séduire les clients. Or ces derniers ont le choix. Le britannique Sage est très présent. Les éditeurs locaux, comme Cegid ou Divalto, ont une longueur d'avance en matière d'ERP hébergé. Sans compter Oracle qui est déjà sur les rangs. Et même si Walter Léonarduzzi martèle « Microsoft ne me fait pas peur », son rival de Redmond est très actif sur le terrain. L'américain a déjà lancé la machine des services en ligne avec l'offre OfficeLive. Limitée pour l'instant à proposer aux PME de se construire une présence sur Internet, elle préfigure l'accès en ligne à tous ses logiciels professionnels, voire grand public.
Aurélie Barbaux

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte