Electronique

SAP ajourne de nouveau la hausse de ses tarifs de maintenance

,

Publié le

L'éditeur allemand – en bisbille avec ses clients depuis plusieurs mois – ne publiera pas avant début 2010 les conclusions de son enquête censée justifier la hausse, elle aussi différée, de ses tarifs de maintenance. Le puissant club d'utilisateurs allemand se réjouit de ces reports.

La belle entente affichée en octobre entre SAP et l'USF, le Club des utilisateurs SAP francophones, ne semble pas partagée en Allemagne, pourtant pays d'origine de l'éditeur. Le semaine dernière, deux membres du DSAG (Deutschsprachige SAP-Anwendergruppe, l'équivalent de l'USF pour les germanophones) ont en effet préféré démissionner du comité chargé de mesurer la valeur du nouveau programme de maintenance « Enterprise Support » de SAP, nous confirme une porte-parole du DSAG. Ce programme, au centre de multiples querelles depuis qu'il a été annoncé en juillet 2008, prévoit, rappelons-le, une hausse des prix des contrats de maintenance, qui passeraient de 17% à 22 % du prix de la licence (prévue d'ici 2012, cette augmentation devrait finalement être lissée jusqu'en 2015).

Pas d'augmentation en 2010, selon le DSAG

Hier, le puissant club d'utilisateurs allemand s'est déclaré « satisfait » d'une décision de SAP visant à repousser à début 2010 la publication des tant attendus indicateurs sur la baisse des coûts d'exploitation induite par Enterprise Support (lesquels ont été définis avec le Sugen – « SAP User Group Executive Network » –, une association regroupant les 12 principaux clubs d'utilisateurs internationaux). Ne laissant guère de doutes sur les raisons qui l'ont conduit à prendre ses distances avec ce projet, le DSAG rappelle que, compte tenu des enjeux tarifaires, une telle étude devrait être irréprochable « en termes de qualité, d'indépendance, mais aussi d'exactitude de ses résultats ». Enfin, il ajoute qu'il « considère qu'il n'y aura pas de hausse sur toute l'année 2010 ».

De ce côté-ci du Rhin, on attend toujours la réaction de l'USF, qui n'était pas en mesure de nous répondre avant la publication de cet article.

SAP ne désespère pas

Dans un communiqué laconique, SAP maintient quant à lui que son programme a « fait des progrès significatifs dans un court laps de temps ». Sans un mot pour évoquer les récentes défections, l'éditeur précise qu'il entend repousser « sa décision sur les tarifs » à début 2010, et qu'il compte « intensifier sa collaboration avec ses clients et ses clubs d'utilisateurs ». Le temps presse. D'autant plus, remarque Ray Wang, analyste américain du cabinet Altimeter, cité par nos confrères de Managing Automation Magazine, que c'est en fin d'année que la majorité des entreprises décident de renouveler ou non leurs contrats de maintenance.

Christophe Dutheil

A lire aussi :

SAP et son Club d'utilisateurs signent officiellement l'armistice

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte