Santander évoque de nouveaux risques liés au rachat de Popular

MADRID (Reuters) - Banco Popular a annoncé mardi que des risques importants liés au rachat de sa concurrente en difficulté Banco Popular dans le cadre de son plan de sauvetage pourraient avoir un impact négatif sur ses résultats.
Santander évoque de nouveaux risques liés au rachat de Popular
Banco Popular a annoncé mardi que des risques importants liés au rachat de sa concurrente en difficulté Banco Popular dans le cadre de son plan de sauvetage pourraient avoir un impact négatif sur ses résultats. /Photo prise le 7 juin 2017/REUTERS/Juan Medina

Ces commentaires de Santander figurent dans un document envoyé aux investisseurs à l'occasion de son augmentation de capital de sept milliards d'euros annoncée en juin, au moment du rachat de Popular. L'opération a été lancée lundi.

Cet avertissement marque une rupture dans la position de Santander vis-à-vis de ce rachat, qui avait été globalement positive jusqu'à présent.

Le première banque espagnole a noté que les poursuites en justice liées à l'augmentation de capital de Popular l'an dernier et son sauvetage le mois dernier, ainsi que les risques attachés à un portefeuille de 30 milliards d'euros d'actifs immobiliers toxiques, pourraient affecter ses résultats.

"Une estimation des dommages en justice montre qu'ils pourraient affecter l'acquisition de Popular, avec d'éventuelles indemnités à verser, qui pourraient avoir un effet négatif important sur les résultats et la situation financière de Santander Group", a déclaré la banque dans le document.

Lundi, Santander a annoncé qu'elle tablait sur un bénéfice de 3,6 milliards d'euros pour le premier semestre de 2017.

La banque a indiqué qu'il y avait un nombre "indéterminé" de poursuites en justice liées à la reprise de Popular, rachetée début juin pour un euro symbolique après l'intervention des autorités européennes pour prévenir une faillite de la banque.

Selon une source bancaire au fait de l'opération, les demandes de dommages pourraient atteindre 2 milliards d'euros.

Santander a aussi dit que, du fait que l'opération s'était faite rapidement, elle avait eu un accès limité aux comptes de Popular et peu de temps pour les analyser. En conséquence, elle affirme avoir pu surestimer les synergies, qui ont alors été estimées à près de 500 millions d'euros par an à partir de 2020.

Pour Santander, la clé de la réussite est de conserver les plus de quatre millions de clients de Banco Popular.

Santander affirme détenir 25% du marché du crédit aux petites et moyennes entreprises après absorption de Popular.

La banque a ajouté qu'elle ne connaissait pas encore l'ampleur des problèmes du portefeuille de prêts immobiliers et qu'elle pourrait encore découvrir plus d'actifs toxiques, de risques inconnus et de dettes cachées que prévu au départ.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS