Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"Sans fractales, nos téléphones seraient des porcs-épics", selon Pascal Cléré

Ridha Loukil , ,

Publié le

Entretien Pascal Cléré, président de l’Institut de recherche technologique SystemX, répond au "Questionnaire de Proust" de L’Usine Nouvelle.

Sans fractales, nos téléphones seraient des porcs-épics, selon Pascal Cléré

Les entreprises citées

L'Usine Nouvelle - Votre dernière visite d’usine ?

Pascal Cléré - En février, une usine de fabrication de produits électroniques à Villeurbanne.

Votre premier geste, le matin, en arrivant au bureau ?

Le lundi, j’organise ma semaine en fonction de mes responsabilités et prépare les rendez-vous de la journée…

Dans votre journée de travail, la tâche la plus agréable ?

J’apprécie les rencontres avec les jeunes talents qui ont rejoint l’IRT. C’est un moment privilégié.

Votre concurrent le plus estimable ?

Il n’y en a pas vraiment. SystemX fait partie des cinq IRT. Chacun a sa thématique et son écosystème. SystemX est le seul en Île-de-France et a en charge l’ingénierie numérique.

Votre qualité numéro un ?

Je suis un homme d’anticipation.

Celle que vous recherchez chez les autres ?

J’aime sentir la motivation et l’esprit d’équipe chez mes collaborateurs.

Votre pire cauchemar professionnel ?

Me trouver face à un partenaire ou un client et de ne plus me souvenir de son nom.

Votre meilleur souvenir ?

L’inauguration de l’IRT SystemX. C’était l’aboutissement d’un cycle, mais surtout le début d’une belle aventure…

Pascal Cléré, 54 ans est diplômé en électronique, informatique et intelligence artificielle. Il dirige la division solutions d’informations d’Alstom Transport. Il a notamment travaillé chez Alcatel Alsthom, et assuré la viceprésidence de la division services et solutions de sécurité de Thales.

La technologie qui vous fascine ?

Je suis fasciné par les fractales, qui ont permis des progrès dans des domaines multiples. Sans elles, nos téléphones seraient des porcs-épics avec plusieurs antennes.

Celle que vous détestez ?

Pas de technologie en particulier. Il suffit d’en faire bon usage.

L’autre métier que vous auriez aimé exercer ?

Économiste.

Un inventeur, un patron ou un scientifique pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Marie Curie, seule femme à avoir deux prix Nobel, dans deux domaines. Et parce qu’elle s’est engagée pendant la Première Guerre mondiale.

Le dernier livre que vous avez lu ?

"Chemins de traverse", d’Emmanuel Faber. Au-delà des aspects financiers, comment inscrit-on l’entreprise dans une relation durable avec la société.

Pour votre pot de départ, la phrase que vous aimeriez entendre ?

"Merci d’avoir été là au démarrage de l’aventure et d’avoir fait grandir les projets. SystemX est aujourd’hui un vecteur important de la compétitivité du numérique français."

Propos recueillis par Ridha Loukil

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle