Sanofi vise une approbation de son vaccin contre le Covid-19 d'ici à la mi-2021

Sanofi précise ses objectifs sur le développement d'un vaccin contre le Covid-19. Le 23 juin, le groupe français a indiqué qu'il visait une approbation au premier semestre 2021.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sanofi vise une approbation de son vaccin contre le Covid-19 d'ici à la mi-2021
Sanofi dit avoir la capacité de produire jusqu'à un milliard de doses par an pour son premier projet de vaccin contre le Covid-19.

Sanofi a annoncé s'attendre à obtenir l'approbation du vaccin contre le Covid-19 sur lequel il travaille avec le britannique GlaxoSmithKline (GSK) d'ici au premier semestre de l'année 2021. Le groupe français organise mardi 23 juin un événement virtuel sur la recherche et le développement. Avec GSK, il avait annoncé en avril que, si l'efficacité du vaccin était démontrée, il serait mis à disposition au second semestre 2021.

La probabilité de réussite de Sanofi, "plus élevée que celle de quiconque" ?

"Nous sommes guidés par notre dialogue avec les autorités de tutelles", a expliqué John Reed, responsable de la recherche et du développement chez Sanofi. Les laboratoires du monde entier se sont lancés dans une course pour trouver un vaccin sûr et susceptible d'être produit à grande échelle.

Moderna et l'Université d'Oxford, en collaboration avec AstraZeneca, ainsi que BioNTech et Pfizer, qui se sont associés, ont fait la "une" des journaux en passant aux essais sur l'homme dès le mois de mars. Mais pour Paul Hudson, directeur général de Sanofi, ceux qui sont actuellement en tête de la course ne sont pas assurés de l'emporter. "Ils se basent sur un travail existant, réalisé dans de nombreux cas pour le Sras. Il n'est probablement pas aussi efficace et il n'y a aucune garantie en ce qui concerne l'approvisionnement en grande quantité", a-t-il souligné, jugeant que la probabilité de réussite de Sanofi était "plus élevée que celle de quiconque".

Essais cliniques prévus en septembre

Sanofi, dont la division Pasteur vaccins jouit d'une solide réputation, notamment contre la grippe, travaille actuellement sur deux projets. L'un utilise un adjuvant fabriqué par GSK qui a reçu l'appui financier de la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) du département américain de la Santé. L'autre, élaboré en collaboration avec la société américaine Translate Bio, s'appuie sur une technologie nommée d'ARNm.

Les essais cliniques du vaccin développé avec GSK doivent débuter en septembre et ceux de la version ARNm, à la fin de l'année 2020. Sanofi dit avoir la capacité de produire jusqu'à un milliard de doses par an pour le premier et jusqu'à 360 millions pour le second.

Avec Reuters (Édité par Jean-Philippe Lefief)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS