Sanofi va aider à la production du vaccin de Moderna contre le Covid-19 aux États-Unis

Nouvelle alliance entre deux laboratoires pour la production des vaccins contre le Covid-19. Aux États-Unis, Sanofi va épauler Moderna.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sanofi va aider à la production du vaccin de Moderna contre le Covid-19 aux États-Unis
Moderna va pouvoir s'appuyer sur des infrastructures de Sanofi aux États-Unis pour assurer sa production de vaccins contre le Covid-19.

Sanofi va participer à la fabrication de vaccins Moderna contre le Covid-19. Lundi 26 mars, le géant pharmaceutique français a dévoilé un accord avec la biotech américaine. L'entreprise va mobiliser son site de Ridgefield au New Jersey (États-Unis) pour fabriquer jusqu'à 200 millions de doses aux États-Unis.

Troisième accord de ce type pour Sanofi

L'entreprise française précise qu'elle réalisera des opérations de remplissage et de finition. Ce n'est pas la première fois que Sanofi s'allie à un concurrent pour répondre à l'importante demande mondiale en vaccins contre le Covid-19. En attendant le déploiement de ses propres vaccins (toujours en développement), Sanofi a conclu des accords avec Johnson & Johnson et Pfizer-BioNTech.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

« Sanofi est l’une des rares entreprises à multiplier les partenariats industriels pour améliorer les approvisionnements mondiaux de vaccins contre le Covid-19 et l’accès à ces vaccins, tout en poursuivant en parallèle le développement de deux de ses propres vaccins contre cette maladie », se félicite dans un communiqué Paul Hudson, directeur général de Sanofi. Avec son réseau industriel, le groupe français dispose effectivement d'une carte maîtresse dans la course à la vaccination.

A LIRE AUSSI

Sanofi maintient le cap pour ses propres vaccins

Sanofi précise qu'il poursuit le dialogue avec les gouvernement et diverses organisations « pour identifier les autres domaines de réponse à la pandémie où l’entreprise peut agir et apporter une contribution efficace ». Tout en collaborant avec d'autres laboratoires, l'entreprise se défend de devenir un sous-traitant.

A LIRE AUSSI

« Sanofi continue d’accorder toute la priorité au développement de ses deux candidats vaccins contre le Covid-19 », insiste le groupe. L'un de ces vaccins est développé en partenariat avec le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) et pourrait être disponible au quatrième trimestre 2021, « sous réserve de résultats de phase III concluants et de la délivrance des autorisations réglementaires ». L'autre, développé avec la biotech américaine Translate Bio, vise une approbation éventuelle « au plus tôt » fin 2021.

Avec Reuters (Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS