Quotidien des Usines

Sanofi Toulouse : vers une transformation du site sans perte d'emplois

,

Publié le , mis à jour le 17/05/2013 À 12H02

Document [ACTUALISE] Dans son rapport remis ce vendredi 17 mai, la mission ministérielle sur l'avenir de Sanofi Toulouse prône "le maintien d'une entité de recherche et développement sous la bannière Sanofi". Elle ne devrait pas conduire à des pertes d'emplois, mais n’empêchera pas le transfert de certains salariés sur d’autres sites. Arnaud Montebourg s'est félicité que ce rapport ait été accepté par la direction de Sanofi et devienne la feuille de route soumise aux partenaires sociaux.

Sanofi Toulouse : vers une transformation du site sans perte d'emplois © @mtu31 - Twitter

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a communiqué ce vendredi 17 mai les conclusions du rapport sur l'avenir du site toulousain de Sanofi aux représentants des 600 salariés et de la direction du site, ainsi qu'aux élus locaux de la Ville rose.

D'après ce rapport, la mission ministérielle sur l'avenir de Sanofi à Toulouse prône "le maintien d'une entité de recherche et développement sous la bannière Sanofi" à Toulouse, ainsi qu'une transformation du site qui ne devrait pas engendrer de perte d'emplois : "sur les 612 emplois actuels, environ 500 seraient maintenus sur le site réorganisé, en tenant compte des près de 80 départs anticipés à la retraite et des différents employés qui rejoindraient les sites dédiés du groupe". Ce projet valide donc en partie le désir de la direction de Sanofi de transférer certains employés de Toulouse sur d’autres sites.

Transformation du site

Le rapport propose de "transformer" le site de Toulouse en créant un centre d'"Open Innovation", un site exploratoire pour "identifier de nouveaux candidats médicaments et pour valider des molécules avant la signature de contrats de licences ou de co-développement". Il préconise également une "spin-off" (une scission pour la création d'entités indépendantes) dédiée au développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du cancer. Des start-ups proposées par les salariés s'installeraient sur le site et seraient soutenues par Sanofi dans leur création.

Mais, toujours d'après le rapport, Sanofi devrait s'engager pour cinq ans au moins à maintenir son nom et à soutenir les différentes activités du site afin de laisser à ces nouvelles structures le temps de faire la preuve de leur efficacité.

La nouvelle feuille de route de Sanofi à Toulouse

"Sanofi accepte tout le rapport Saintouil mais rien que le rapport Saintouil", a déclaré le ministre du Redressement productif à la presse. Dans un communiqué, Arnaud Montebourg se félicite en effet que ce rapport ait été accepté par la direction de Sanofi et devienne la feuille de route soumise aux partenaires sociaux : "L’application de cette feuille de route donnera toutes les chances au maintien de la présence du groupe Sanofi sur Toulouse, si décisif pour l’avenir de l’éco système de santé Toulousain".

Rapport de mission - Site Sanofi de Toulouse

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte