Sanofi supprime des emplois aux États-Unis

Partager

Le géant pharmaceutique français poursuit la réorganisation de ses activités. Après avoir annoncé la cession de son activité générique en Europe (CPH n°779) et sa décision de se désinvestir de son site d'Holmes Chapel au Royaume-Uni (CPH n°780), Sanofi annonce la suppression de 20 % des emplois dans ses divisions américaines spécialisées dans le traitement du diabète et des maladies cardiovasculaires. Sanofi a refusé d'indiquer combien de postes allaient être supprimés, mais assure que les emplois les « plus qualifiés » pourraient être reclassés dans d'autres divisions. Sans citer ses sources, le site Fiercepharma. com affirmait, le 12 décembre, qu'une centaine d'emplois pourraient être concernés. Quant à l'avenir des salariés de ces divisions, il demeure incertain. « Nous nous engageons à traiter équitablement et respectueusement tous les employés concernés. Ces derniers se sont vus proposés des primes de départ, comprenant des indemnités, de la prévoyance santé et de l’accompagnement. En outre, les employés peuvent postuler pour d’autres postes en fonction de leurs qualifications », assure un porte-parole que nous avons contacté par mail. Si pour l'heure, le groupe n'a pas indiqué de raisons permettant d'expliquer cette réorganisation, la pression sur les prix des médicaments et la forte concurrence du marché américain pourraient être en cause. L'anti-cholestérol Praluent co-développé avec Regeneron est concurrencé par le Repatha de l'Américain Amgen, tandis que les ventes de l'antidiabétique Lantus de Sanofi subissent une baisse conséquente du fait de l'arrivée sur le marché du biosimilaire Basaghar, co-développé par Eli Lilly et Boehringer. Et pour couronner le tout, CVS Caremark, l'un des assureurs principaux des États-Unis, a décidé en août dernier de retirer le Lantus et le Toujeo de la liste des médicaments qu'il remboursera en 2017, pour les remplacer par le Basaghar d'Eli Lilly, qui est moins cher. En 2015, Sanofi employait environ 17 100 salariés aux États-Unis, sur un effectif total de 115 600 personnes. Mais l'effectif exact de salariés des divisions diabète et maladies cardiovasculaires aux États-Unis demeure confidentiel.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS