Sanofi relève sa prévision de bénéfice pour 2020 après un bon deuxième trimestre

PARIS (Reuters) - Sanofi a annoncé mercredi revoir à la hausse sa prévision de bénéfice net par action (BNPA) des activités pour 2020 après avoir enregistré une progression de ce profit au deuxième trimestre grâce aux économies de coûts réalisées et au dynamisme des ventes de son médicament Dupixent.
Partager
Sanofi relève sa prévision de bénéfice pour 2020 après un bon deuxième trimestre
Sanofi a annoncé mercredi revoir à la hausse sa prévision de bénéfice net par action (BNPA) des activités pour 2020 après avoir enregistré une progression de ce profit au deuxième trimestre grâce aux économies de coûts réalisées et au dynamisme des ventes de son médicament Dupixent. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le groupe pharmaceutique anticipe désormais un BNPA des activités en croissance comprise entre 6% et 7% à taux de changes constants, alors qu'il prévoyait auparavant une hausse d'environ 5%.

Au deuxième trimestre, le BNPA des activités a progressé de 4,8% à taux de changes constants, à 1,28 euro. La progression atteint 9,2% sur l'ensemble du premier semestre.

Le chiffre d'affaires net a reculé de 3,4% au deuxième trimestre à taux de changes constants, à 8,2 milliards d'euros mais progresse de 1,6% sur l'ensemble du premier semestre pour atteindre 17,18 milliards d'euros.

"Malgré les effets négatifs de la pandémie de COVID-19, nous avons réussi à générer une croissance du BNPA des activités, soutenue par la forte performance de Dupixent, nos initiatives d’économie et l’engagement de nos collaborateurs", a commenté le PDG Paul Hudson cité dans un communiqué.

Sanofi indique avoir généré 990 millions d'euros d'économies au premier semestre.

Les ventes du Dupixent, un traitement de la dermatite atopique développé en collaboration avec l'américain Regeneron, ont bondi de 93,8% au premier semestre, dont une hausse de 70% sur le seul deuxième trimestre.

Le médicament a été approuvé en juin en Chine dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère chez l'adulte et son lancement commercial a débuté le 22 juillet, a indiqué Sanofi.

COURSE AU VACCIN

Comme beaucoup d'autres de ses concurrents, Sanofi est engagé dans la course au vaccin contre le COVID-19.

Il travaille actuellement sur deux projets : l'un utilise un adjuvant fabriqué par le britannique GlaxoSmithKline, et l'autre, élaboré en collaboration avec la société américaine Translate Bio, est un vaccin à ARNm (ARN messager).

Dans un communiqué distinct Sanofi a annoncé mercredi avoir conclu avec son partenaire GSK un accord avec le gouvernement britannique visant la fourniture de 60 millions de doses de leur futur vaccin contre le COVID-19.

Sanofi, qui dirige le développement clinique et les procédures d'enregistrement de ce candidat vaccin, prévoit de débuter une étude de phase I/II en septembre, qui sera suivie d’une étude de phase III d’ici à la fin de 2020.

Si les données sont positives, son approbation réglementaire pourrait être obtenue dès le premier semestre de 2021, a indiqué le groupe qui prévoit avec GSK de fabriquer jusqu’à un milliard de doses par an.

Concernant son autre vaccin en développement, Sanofi prévoit de lancer une étude de phase I d'ici à la fin de l’année et, si les données sont positives, d'obtenir l’approbation au plus tôt au deuxième semestre de 2021.

(Blandine Hénault, édité par Myriam Rivet)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SANOFI

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS