L'Usine Santé

Sanofi mis en examen pour la Dépakine

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Sanofi mis en examen pour la Dépakine © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle
Triste première pour Sanofi. Le premier groupe pharmaceutique français a été mis en examen pour "tromperie aggravée" et "blessures involontaires". Rejoignant le club des laboratoires français Servier et allemand Merck, respectivement mis en cause dans les affaires du Mediator et du Levothyrox. La justice française craint que Sanofi n’ait manqué à son obligation d’information auprès des femmes enceintes concernant les effets néfastes de son traitement anti-épileptique phare, la Dépakine, qui présentait un risque élevé de malformations congénitales et de retard de développement pour le fœtus. Depuis 1967, l’anti-épileptique serait ainsi responsable de malformations chez 2 150 à 4 100 enfants et de troubles neuro-développementaux chez 16 600 à 30 400 enfants, selon[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte