Sanofi: Les taux de change freinent le 1er trimestre, le 2e s'annonce terne

PARIS (Reuters) - Sanofi a annoncé vendredi une stagnation de ses résultats au premier trimestre, une nouvelle fois pénalisés par les taux de change et son activité "diabète et cardiovasculaire", et a prévenu que le deuxième trimestre s'annonçait lui aussi difficile.
Partager
Sanofi: Les taux de change freinent le 1er trimestre, le 2e s'annonce terne
Sanofi a annoncé vendredi une stagnation de ses résultats au premier trimestre, une nouvelle fois pénalisés par les taux de change et son activité "diabète et cardiovasculaire", et a prévenu que le deuxième trimestre s'annonçait lui aussi difficile. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Pratta

Le chiffre d'affaires du premier groupe pharmaceutique français a baissé de 0,4% à 7.898 millions d'euros à changes constants au cours des trois premiers mois de l'année (consensus Inquiry Financial pour Reuters 8.008 millions) tandis que son résultat net des activités a progressé de 0,4% à 1.598 millions (consensus 1.419 millions).

Sanofi a confirmé qu'il visait cette année une croissance de son bénéfice net par action (BNPA) des activités comprise entre 2% et 5% à taux de change constants (+1,4% au T1).

Le groupe estime cependant désormais que l'effet des changes sur le BNPA des activités s'établira cette année à environ -7% en appliquant les taux de change moyens du mois d'avril (contre -3% à -4% précédemment en appliquant les taux de décembre 2017).

"(...) Nous continuons à travailler à la mise en oeuvre de nos priorités stratégiques qui permettra à l'entreprise d'entrer dans une nouvelle période de croissance à partir du second semestre 2018", a déclaré son directeur général, Olivier Brandicourt, cité dans le communiqué.

Sanofi a également annoncé un programme de rachat d'actions de 1,5 milliard d'euros qui devrait être achevé mi-2019.

Le groupe a finalisé en mars l'achat de la biotech américaine Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars (9,5 milliards d'euros) et a annoncé en début d'année celui du belge Ablynx pour 3,9 milliards d'euros.

(Matthias Blamont et Benjamin Mallet, édité par Gwénaëlle Barzic)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SANOFI

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS