Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sanofi investit à Aramon pour produire plus, plus "vert"

Sylvie Brouillet , , , ,

Publié le

Le site industriel de Sanofi à Aramon(Gard) veut consommer moins, mieux et autrement : il investit 7 millions d’euros dans des équipements de traitement d’air et de recyclage de solvant, programme une centrale solaire de 5 MWc et la méthanisation de ses déchets. Sanofi va engager 3 millions pour augmenter de 50 tonnes la production de l’irbésartan, principe actif produit à Aramon. L’usine devrait procéder à 45 embauches en CDI en 2018.

Sanofi investit à Aramon pour produire plus, plus vert
Sanofi va engager 3 millions pour augmenter de 50 tonnes la production de l’irbésartan, principe actif produit à Aramon (Gard)
© Sanofi

Accompagner la croissance et réduire l’empreinte carbone, c’est le double programme du directeur du site de production de Sanofi à Aramon (Gard), également responsable de la RSE. "Notre feuille de route, fixée par le groupe, est de réduire de 20 % les émissions de CO2 et de 25 % des prélèvements eau à horizon 2020, A plus long terme en 2050 la neutralité carbone", affirme Arnaud Le Guillou. Classé Seveso seuil haut, le site gardois certifié ISO 14001 et 50001 investit pour produire avec moins, mieux et "différent" : 1,2 million d'euros est investi pour le traitement de l’air, 500 000 euros pour installer un refroidisseur sur une chaudière, 500 000 euros pour récupérer l’énergie fatale d’un groupe froid et la transformer en chauffage, mais aussi 5 millions d'euros pour une unité de recyclage de solvant lié à l’irbésartan. "Nous venons de recevoir une colonne de distillation d’Allemagne par convoi exceptionnel, explique le directeur à L’Usine nouvelle. Après les tests, l’unité de distillation et d’évaporation sera mise en service fin 2018-début 2019." Un autre solvant, le toluène, est recyclé depuis 2017 (coût de l’installation : 650 000 euros) et d’autres études sont menées sur le même thème.

Photovoltaïque et méthanisation

Sanofi Aramon, qui a déjà 5 000 m2 d’ombrières de parking et un parc de véhicules 100 % électrique, doit choisir prochainement un opérateur pour installer un champ photovoltaïque au sol de 5 MWc. Il sera positionné sur 9 hectares situés à l’intérieur des 80 hectares possédés par le groupe mais hors de l’enceinte clôturée (20 hectares). L’option autoconsommation est à l’étude. Si l’investissement en cours de négociation avec le futur partenaire, un projet de cette taille peut être évalué à 5 millions d’euros.. La mise en service est prévue en 2020. "Nous avons aussi dans les cartons un projet de méthanisation, pour valoriser nos déchets" ajoute Arnaud Le Guillou. Ce projet, qui sera porté par un site extérieur mais "très proche", mutualiserait l’apport de plusieurs industriels (Sanofi Aramon représenterait 30 % des entrants). Il est prévu pour une mise en service en 2020. À suivre...

Production et emploi en croissance

Créée en 1963, l’usine d’Aramon produit 40 principes actifs à partir de trois technologies : extraction végétale, synthèse organique et biotechnologie. Or, la croissance est au rendez-vous pour l’irbésartan (principe actif de l’anti-hypertenseur Aprovel®), qui représente déjà 300 des 600 tonnes de produits finis qui sortent tous les ans d’Aramon."Nous venons d’avoir l’aval pour augmenter de 50 tonnes la production" affirme le directeur. Un investissement de 3 millions d’euros va accompagner cette croissance, qui sera opérationnelle fin 2019 et donc en 2020 en année pleine. Du coup, le site embauche : 810 salariés Sanofi (CDI et intérimaires) y travaillent déjà, plus 150 salariés extérieurs. L’usine doit embaucher 45 personnes en 2018, essentiellement des opérateurs de fabrications et des techniciens. "Ce sera pour 30 % environ de la création de postes, et beaucoup de déprécarisation d’intérimaires", précise Arnaud Le Guillou.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle