Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Sanofi fait un pas important vers le rachat de Medivation, spécialiste américain de l'oncologie

,

Publié le

Nouvel épisode dans le feuilleton du rachat de Medivation par Sanofi. La biotech américaine va partager des informations confidentielles avec le laboratoire français qui a déjà relevé son offre. Le spécialiste des médicaments anti-cancéreux intéresse toujours des concurrents de Sanofi.

Sanofi fait un pas important vers le rachat de Medivation, spécialiste américain de l'oncologie © Sanofi

C'est une opération de rachat stratégique pour Sanofi. Après une offre refusée en avril dernier, le laboratoire français et la biotech californienne Medivation, spécialiste des traitements anti-cancéreux, ont annoncé ce mardi 5 juillet la signature d'un accord de confidentialité ouvrant la voie à une offre d'achat améliorée.

OFFRE RELEVÉE

"Ces accords confidentiels incluent une période de six mois au cours de laquelle toute manœuvre hostile est suspendue", précise Medivation ajoutant qu'elle va accorder à "court terme" à chacune des parties l'accès à des informations "non publiques" et l'opportunité de rencontrer son équipe dirigeante.

Sanofi est désormais prêt à offrir 58 dollars par action Medivation en numéraire, auxquels s'ajouteraient trois dollars par titre sous la forme d'un certificat de valeur conditionnelle ("contingent value right", CVR) lié aux ventes de Talazoparib, l'un des produits de Medivation en cours de développement. L'offre précédente, à 52,50 dollars l'action, laissait envisager une transaction de 9,3 milliards d'euros.

Comme Sanofi, d'autres laboratoires - dont l'identité n'est pas précisée - auront accès à des informations confidentielles, notamment la consultation des comptes, afin de reformuler une offre. En échange, le groupe français renonce à sa procédure de révocation et de remplacement du conseil d'administration, lancée fin mai, face au refus de Medivation de négocier.

UNE PÉPITE DE L'ONCOLOGIE

En tentant de s'emparer de Medivation, Sanofi cherche à se renforcer dans le domaine stratégique de l'oncologie, un marché à fort potentiel dont il a fait un de ses axes de développement prioritaires. Medivation ne commercialise pour l'instant qu'un seul médicament, Xtandi, mais qui a généré à lui seul l'an dernier 2,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires, soit davantage que l'ensemble des activités en oncologie de Sanofi.

Dans cette opération de rachat, Sanofi fait face à des concurrents qui comptent d'importantes liquidités, comme Amgen ou Pfizer, qui a récemment échoué à s'offrir Allergan malgré une offre de 160 milliards de dollars.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle