Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Sanofi et l’armée américaine s’associent pour développer un vaccin contre le virus Zika

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

Un accord de collaboration entre Sanofi et le centre de recherche de l’armée américaine vient d’être signé. Les deux entités ont pour mission de développer un candidat au vaccin contre le virus Zika. Les Etats-Unis vont effectuer un transfert de technologie pour accélérer le processus de création.

Sanofi et l’armée américaine s’associent pour développer un vaccin contre le virus Zika © Sanofi-Aventis

Alors que deux vaccins se sont montrés efficaces contre le virus Zika sur l’animal, une nouvelle formule est sur le point d’être développée. Le géant pharmaceutique français Sanofi vient d’annoncer une collaboration avec le WRAIR, l’institut de recherche de l’armée américaine Walter Reed. L’objectif est de concevoir un candidat  au vaccin contre le virus Zika. Ce sera la branche Sanofi Pasteur, l’entité mondiale dédiée aux vaccins qui mènera les travaux.

L’accord prévoit un transfert de technologie avec les Etats-Unis. Ainsi, les équipes de Sanofi pourront s’appuyer sur le vaccin purifié à base de virus Zika inactivé de l’armée américaine. Ce transfert implique les données concernant le développement de tests immunologiques et les échantillons biologiques, générés au cours des études sur les primates non humains ou obtenus au cours des études de tolérance et d’immunogénicité du vaccin Zika inactivé purifié chez les humains.

Un famille de virus déjà connu

Pour autant, Sanofi Pasteur compte utiliser sa propre technologie, assure David Loew, le vice président exécutif de la branche. "Nous avons recours à notre propre technologie, celle que nous utilisons pour le vaccin contre la dengue, mais nous voulons étudier plusieurs pistes pour pouvoir tester cliniquement un vaccin Zika dans les plus brefs délais. Cette collaboration devrait nous permettre d’avancer rapidement."

Cette décision est valorisée par une méthode déjà concluante pour les vaccins contre l’encéphalite japonaise et contre la dengue. "Les virus de la maladie à Zika, de l’encéphalite japonaise et de la dengue appartiennent tous à la même famille de virus (flavivirus)", détaille le vice-président sénior R&D de Sanofi Pasteur, John Shiver. "Ils sont transmis par le même type de moustique et présentent des similitudes au niveau génétique, et nous avons déjà homologué plusieurs vaccins contre ces flavivirus."

Mais pour réduire au maximum les délais, Sanofi Pasteur s’est tourné vers des partenariats avec des experts extérieurs. Une stratégie à court et long terme d’après John Shiver : "Collaborer pour arriver plus vite en phase d’essais cliniques et pouvoir proposer un vaccin dans la situation d’urgence actuelle, et adapter notre propre technologie pour pouvoir assurer la production du vaccin pour les années à venir."

Pierre Monnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle