Sanofi/Dengue: Vers des inculpations aux Philippines

MANILLE (Reuters) - Le ministère de la Justice des Philippines considère qu'il existe des motifs probables d'inculpation de responsables de Sanofi et des services sanitaires du pays pour des décès liés à un vaccin contre la dengue.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sanofi/Dengue: Vers des inculpations aux Philippines
Le ministère de la Justice des Philippines considère qu'il existe des motifs probables d'inculpation de responsables de Sanofi et des services sanitaires du pays pour des décès liés à un vaccin contre la dengue. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Il a déclaré vendredi qu'il recommanderait des inculpations pour homicide par "imprudence" en raison d'erreurs de procédure dans la mise en oeuvre du programme de vaccination avec le Dengvaxia lancé en 2016.

Il prône l'inculpation de six responsables de Sanofi et de 14 dirigeants actuels ou passés des services de santé philippins.

Il n'a pas été possible de joindre de représentant de Sanofi en France dans l'immédiat.

Fin novembre 2017, Sanofi a annoncé que son vaccin Dengvaxia pouvait augmenter le risque de dengue sévère chez des enfants jamais exposés au virus. Cette annonce avait déclenché deux enquêtes du Congrès philippin et une enquête criminelle sur la vaccination de plus de 730.000 enfants.

Le gouvernement philippin a annoncé en février l'arrêt définitif de la vente du Dengvaxia.

(Avec Matthias Blamont à Paris; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS