Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Sanofi croit (toujours) en l'avenir de son vaccin contre la dengue malgré les nombreux problèmes

, ,

Publié le , mis à jour le 08/03/2018 À 06H54

En dépit des nombreux problèmes rencontrés avec son vaccin contre la dengue, le Dengvaxia, Sanofi croit toujours en son développement. Le laboratoire français a annoncé qu'il prendrait prochainement sa décision sur le dépôt éventuel aux Etats-Unis d'une demande d'autorisation du Dengvaxia.

Sanofi croit (toujours) en l'avenir de son vaccin contre la dengue malgré les nombreux problèmes
Sanofi a annoncé qu'il prendrait prochainement sa décision sur le dépôt éventuel aux Etats-Unis d'une demande d'autorisation de son vaccin contre la dengue, le Dengvaxia.
© Armin Kübelbeck - wikimedia commons

Sanofi a annoncé qu'il prendrait prochainement sa décision sur le dépôt éventuel aux Etats-Unis d'une demande d'autorisation de son vaccin contre la dengue, le Dengvaxia. Pourtant ce vaccin a rencontré de nombreux problèmes, notamment aux Philippines ou la vente, la distribution et la commercialisation de ce vaccin a cessé. En effet, Sanofi a annoncé en novembre dernier que le Dengvaxia - le premier vaccin au monde contre la dengue - pouvait aggraver les effets de cette maladie sur des personnes qui n'ont jamais été infectées auparavant.

David Loew, vice-président exécutif, en charge de la division vaccins Sanofi Pasteur, a déclaré que le groupe avait respecté toutes les procédures et n'avait ainsi aucun regret sur le développement du vaccin. Mais les autorités judiciaires philippines ont engagé des poursuites contre le groupe pour réclamer une compensation financière pour les parents d'une fillette de dix ans, décédée après avoir reçu le Dengvaxia.

"Nous avons toujours été transparents"

"Pendant tout le développement, nous avons toujours travaillé avec l'OMS [Organisation mondiale de la santé] et les experts de la communauté de la dengue. Nous avons toujours été transparents", a déclaré David Loew lors d'un entretien accordé à Reuters. Il a précisé que le groupe déciderait d'ici deux mois de soumettre une demande d'autorisation auprès de la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité compétente aux Etats-Unis.

Le Dengvaxia a été approuvé et enregistré dans 19 pays, essentiellement dans des pays en voie de développement. Le dossier est actuellement étudié par l'Agence européenne des médicaments.

Pour Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle