Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Sanofi couve son usine du futur

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

Le laboratoire pharmaceutique Sanofi a dévoilé, ce mercredi 14 juin, son projet d’usine du futur. La première usine devrait être prête d’ici un an, puis le concept sera généralisé à d’autres sites industriels de Sanofi.

Sanofi couve son usine du futur © Genzyme

Quel industriel ne dispose pas aujourd’hui de son casque Oculus Rift capable de vous emmener virtuellement au cœur de l’une de ses usines ? Le numéro 1 français de la pharma s’y met aussi et a décidé de faire visiter virtuellement son usine de Geel (Belgique) à une poignée de journalistes, le 14 juin. Une échappée qui pourrait paraître anecdotique si elle n’était pas le porte-étendard d’une stratégie plus globale de digitalisation des activités industrielles du groupe. 

Analyse des données en temps réel

"Nous essayons d’intégrer le numérique dans toute notre production de médicaments issus des biotechnologies. Nous sommes en train de créer notre concept d’usine du futur qui deviendra notre standard", explique Philippe Luscan, vice-président exécutif affaires industrielles globales de Sanofi. Car au-delà de la réalité virtuelle, le groupe pharmaceutique est en train d’équiper son usine de Geel d’une batterie de capteurs. Le suivi et l'analyse des données en temps réel permettront ainsi de contrôler le process automatiquement. Un atout majeur pour la production des médicaments biologiques, plus complexes que les petites molécules chimiques car issus du vivant et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie. "Autrefois on prélevait des échantillons de la production qui étaient ensuite envoyés aux laboratoires. Désormais, les mesures seront faites en temps réel par tous ces capteurs. L’usine, ce n’est plus les équipements mais le flux des données", commente Philippe Luscan. La digitalisation de la production permettra ainsi à Sanofi de gagner en temps mais surtout en fiabilité. Et cela ouvrira la voie à la maintenance prédictive sur les équipements de production.

Cette première mouture d’usine 4.0 devrait être opérationnelle d’ici un an, à Geel en Belgique. Puis, elle sera ensuite déclinée pour d’autres sites du groupe. Non sans quelques ajustements, notamment au niveau des compétences des salariés. "Tout cela nécessitera une qualification des opérateurs différentes. Nous sommes d’ailleurs en train de recruter des data analystes", raconte Philippe Luscan.

Les médicaments biologiques, une priorité

Si Sanofi investit dans de nouvelles technologies pour ses usines de biomédicaments, c’est bien parce qu’ils font désormais partie intégrante de sa stratégie… et de son pipeline. En 2016, les médicaments issus du vivant représentaient 60% du pipeline R&D. "Et cela devrait continuer d’augmenter d’ici à 2020", assure Philippe Luscan. Sur les cinq dernières années, Sanofi a investi 3,3 milliards d’euros dans la production de médicament biologique, contre 1,4 milliard pour les petites molécules (les médicaments issus de la chimie traditionnelle). En France, Sanofi a ainsi investi 250 millions d’euros sur le site de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), 200 millions d’euros au Trait (Seine-Maritime), 300 millions d’euros à Neuville-sur-Saône (Rhône-et-Loire), 260 millions d’euros à Marcy l’Etoile (Rhône) et 200 millions d’euros à Val de Reuil (Eure). Et le groupe va continuer à investir massivement dans les médicaments biologiques puisqu’il prévoit d’y consacrer 600 millions d'euros par an au cours des deux à trois prochaines années.

Des efforts soutenus pour se positionner sur un marché à fort potentiel… pour faire oublier les revers récents essuyés par Sanofi dans ses tentatives de rachat de biotechs ?

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus