Economie

Sanofi-Aventis Vitry : les élus réclament une table-ronde

,

Publié le

Social

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Lors d'une conférence de presse organisée conjointement par la Région Ile-de-France, le Conseil Général  du Val-de-Marne (94) et la municipalité de Vitry-sur-Seine (PCF) en fin de semaine dernière, les élus ont exprimé leur inquiétude sur l'avenir du site de Sanofi-Aventis, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Ils ont réclamé la tenue d'une table ronde avec toutes les parties concernées (Etat, Région, conseil régional, ville de Vitry, direction, syndicats) et ont demandé « la suspension des procédures de licenciements en cours ».

Le groupe pharmaceutique a en effet annoncé la suppression de 471 emplois sur un effectif total de 661 personnes ainsi que le transfert dans d'autres usines en France des productions d'actifs antibiotiques, d'antidépresseurs et d'anti-inflammatoires. Dans le même temps, le groupe entend se recentrer sur les biotechnologies. Daniel Brunel, vice-président (PS) du Conseil Régional a souligné que Sanofi-Aventis était « un acteur majeur à la fois du pôle de compétitivité Medicen Paris Région et de l'opération d'intérêt National Rungis Seine Amont ».

Quant à Laurent Garnier, vice-président (PCF) du Conseil Général du Val-de-Marne, il a estimé que le site « offre la possibilité de pérenniser des activités industrielles utiles et peu polluantes tout en tournant son activité vers l'avenir avec la création d'un centre de biotechnologies spécialisé dans les thérapies cellulaires ». 

En Ile-de-France, Marion Kindermans

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte