Sanofi autorisé à mettre sur le marché le premier vaccin contre la dengue

L'OMS dénombre 50 millions de cas de dengue chaque année. Deux milliards et demi de personnes vivent dans des zones à risque. C'est un marché immense qui s'ouvre au Dengvaxia, le premier vaccin au monde à être enregistré pour la prévention de cette maladie virale. Le Mexique vient de délivrer à Sanofi sa première autorisation de mise sur le marché.

Partager

C'est une grande avancée dans la lutte contre la dengue et l'épidémiologie mondiale. Le vaccin développé par le géant français Sanofi vient de recevoir sa première autorisation de mise sur le marché, au Mexique. Le Dengvaxia est le premier vaccin au monde à être enregistré pour la prévention de la dengue, cette maladie virale touchant 50 millions de personnes chaque année, selon l'OMS.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

C'est aussi un profond soulagement pour Sanofi. Début décembre, on apprenait que son usine fabriquant le Dengvaxia, située à Neuville-sur-Saône, près de Lyon, allait être contrainte de geler sa fabrication durant plusieurs mois.

En effet, pour anticiper des commandes massives pour ce produit unique au monde, Sanofi a fait tourner les lignes de production à plein régime. Mais le géant françait semblait avoir un peu trop devancé les commandes de Dengvaxia. Jusqu'à ce mercredi 9 décembre, avec l'annonce des autorités mexicaines, aucune autorisation de mise sur le marché n’avait encore été délivrée.

Le processus d'enregistrement en cours dans d'autres pays

"Sanofi se retrouve aujourd’hui avec 100 millions de doses dans les frigos. Des tests de stabilité sont menés pour essayer de repousser les dates de péremption et ne pas les jeter. Conséquence, la direction vient d’annoncer que le site de Neuville serait fermé pendant un an, et les 200 salariés y travaillant seront certainement réaffectés sur le site de Marcy L’Etoile", expliquait une source syndicale à L'Usine Nouvelle, début décembre.

Mais l'autorisation de mise sur le marché au Mexique pourrait changer la donne pour son usine high tech de Neuville-sur-Saône. D'autant plus que le processus d'enregistrement du Dengvaxia se poursuit dans d'autres pays où la maladie est endémique, assure Sanofi.

Astrid Gouzik

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS