Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Sanofi autorisé à mettre sur le marché le premier vaccin contre la dengue

Astrid Gouzik , , , ,

Publié le

L'OMS dénombre 50 millions de cas de dengue chaque année. Deux milliards et demi de personnes vivent dans des zones à risque. C'est un marché immense qui s'ouvre au Dengvaxia, le premier vaccin au monde à être enregistré pour la prévention de cette maladie virale. Le Mexique vient de délivrer à Sanofi sa première autorisation de mise sur le marché.

C'est une grande avancée dans la lutte contre la dengue et l'épidémiologie mondiale. Le vaccin développé par le géant français Sanofi vient de recevoir sa première autorisation de mise sur le marché, au Mexique. Le Dengvaxia est le premier vaccin au monde à être enregistré pour la prévention de la dengue, cette maladie virale touchant 50 millions de personnes chaque année, selon l'OMS.

C'est aussi un profond soulagement pour Sanofi. Début décembre, on apprenait que son usine fabriquant le Dengvaxia, située à Neuville-sur-Saône, près de Lyon, allait être contrainte de geler sa fabrication durant plusieurs mois.

En effet, pour anticiper des commandes massives pour ce produit unique au monde, Sanofi a fait tourner les lignes de production à plein régime. Mais le géant françait semblait avoir un peu trop devancé les commandes de Dengvaxia. Jusqu'à ce mercredi 9 décembre, avec l'annonce des autorités mexicaines, aucune autorisation de mise sur le marché n’avait encore été délivrée.

Le processus d'enregistrement en cours dans d'autres pays

"Sanofi se retrouve aujourd’hui avec 100 millions de doses dans les frigos. Des tests de stabilité sont menés pour essayer de repousser les dates de péremption et ne pas les jeter. Conséquence, la direction vient d’annoncer que le site de Neuville serait fermé pendant un an, et les 200 salariés y travaillant seront certainement réaffectés sur le site de Marcy L’Etoile", expliquait une source syndicale à L'Usine Nouvelle, début décembre.

Mais l'autorisation de mise sur le marché au Mexique pourrait changer la donne pour son usine high tech de Neuville-sur-Saône. D'autant plus que le processus d'enregistrement du Dengvaxia se poursuit dans d'autres pays où la maladie est endémique, assure Sanofi.

Astrid Gouzik

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle