Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sandvik ferme une usine de 161 personnes près de Tours

, , ,

Publié le

Le leader mondial des outils coupants Sandvik annonce la fermeture de son usine à Fondettes, qui comprend un centre de R&D. 161 postes sont supprimés.

Sandvik ferme une usine de 161 personnes près de Tours
L'usine Sandvik à Fondettes
© Lavoisier

L'usine Sandvik de Fondettes (Indre-et-Loire) a tourné au ralenti jeudi 25 octobre après l'annonce en début de semaine de sa fermeture prochaine. Une assemblée générale des salariés a décidé d'attendre la première réunion de négociations du plan de sauvegarde de l'emploi programmée le 30 octobre avant d'entamer des actions.

Cette usine de 131 salariés, à laquelle s'ajoute un centre de R&D de 30 personnes, est "en sous-capacité par rapport à sa taille

initiale", estime la direction française du groupe suédois, leader mondial des outils coupants. Les premiers licenciements sont attendus en avril 2019. "Seuls les services support pourraient obtenir des propositions de reclassement dans d'autres usines du groupe. Les ouvriers n'ont aucune perspective, et quand on sait que la moyenne d'âge approche 50 ans, on les condamne au chômage", alerte Franck Lanne, délégué CGT.

Fermeture d'un centre de R&D public privé

Cette annonce est aussi un coup dur pour l'écosystème de recherche publique-privée dans le bassin de Tours. Les collectivités ont financé un Centre d'études des outils coupants (Ceroc). "Il devrait fermer aussi", avance l'intersyndicale CFE-CGC et CGT, qui ajoute qu'une soixantaine d'emplois directs seront touchés chez les sous-traitants.

Les 5,3 millions de plaquettes que fabrique annuellement cette usine seront réparties sur des usines semblables, au Japon, en Europe de l'est, aux Etats-Unis.

Sandvik avait déjà fermé une unité de production en 2015, entraînant 45 suppressions de postes. "Aucun investissement n'a été réalisé depuis", ajoute Franck Lanne. L'industriel suédois emploie 43 000 salariés dans le monde, et a réalisé un chiffre d'affaires de 9 milliards d'euros en 2017.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle