Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Sandouville, la dette française explose, Uber… La revue de presse de l'industrie

,

Publié le

100 000 utilitaires Fiat seront produits à partir de 2016 à l'usine de Sandouville (Seine-Maritime), la dette française atteint un montant record, Uber veut conquérir des clients professionnels… Retrouvez l'essentiel de l'actualité de ce mercredi 1er octobre dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle.

Sandouville, la dette française explose, Uber… La revue de presse de l'industrie © Les Echos

Bonnes nouvelles à Sandouville

La presse titre ce mercredi 1er octobre sur la visite du ministre de l'Economie Emmanuel Macron à l'Usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime). Il a arpenté les allées de la chaine de montage de l'utilitaire Trafic, qu'il est venu inaugurer avec le PDG de l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn.

"L'Usine a lancé les premiers essais en mars dernier, mais depuis juin on assiste à une montée en cadence. Aujourd'hui, plus de 300 véhicules utilitaires par jour sont fabriqués ici", détaille France 3 Haute-Normandie dans la vidéo ci-dessous.

Le patron de l'entreprise a annoncé que le site de production avait été choisi "pour fabriquer 100 000 utilitaires pour Fiat à partir de 2016, ce qui met selon lui fin aux préoccupations sur [son] avenir", souligne le site de 20 minutes. "Cette attribution est une aide bienvenue pour l’usine, qui compte aujourd’hui 2 000 salariés en CDI", note Les Echos.

LA DETTE EXPLOSE EN FRANCE

Toute la presse s'alarme ce mercredi 1er octobre : "La dette de la France crève officiellement le plafond des 2000 milliards d'euros", souligne Le Figaro. L'Hexagone est entré dans le club "des mauvais élèves de l'Europe", pointe Le Parisien. Ce montant record, "calculé par l'Insee, représente 95,1% du PIB national. C'est deux fois plus qu'il y a dix ans", détaille Libération.

Bercy a réagi rapidement soulignant que "la France bénéficie de la confiance des investisseurs, ce qui permet à l’Etat mais aussi aux entreprises et aux particuliers d’emprunter à des taux très bas." Mais comme le remarque Les Echos : "plus la dette monte et plus une éventuelle remontée des taux sera problématique."

 

Uber à la conquête des clients professionnels

Uber poursuit sa conquête de l'Europe. La start-up californienne de véhicules de tourisme avec chauffeur, qui concurrence les taxis, lance aujourd'hui en France et dans d'autres pays du Vieux Continent "Uber for Business". Cette "solution permet aux entreprises de payer les déplacements professionnels de leurs employés", résume Le Figaro.

Mais la jeune pousse ne s'arrête pas là. Elle veut faire des chauffeurs de taxis (ses ennemis jurés) des partenaires en lançant Uber taxi. Cette plate-forme leur permet "de s'enregistrer et de proposer leurs services", via une application Uber, pour tourner le moins possible à vide, rapporte La Tribune.

 

 

 

La transition énergétique va créer de l'emploi

A la Une de La Croix, la loi sur la transition énergétique, qui va commencer à être examinée par les députés ce mercredi 1er octobre. "Les gains et pertes d’emplois tiendront une large place dans les débats", souligne le quotidien. Pour la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, ce texte permettra de créer 100 000 emplois. Mais Le Monde émet des doutes quant à la capacité de l'Hexagone à financer ce vaste projet, qui vise à réduire la dépendance de la France aux énergies fossiles.

 

 

Quel Bilan pour le Cice

Les médias se concentrent sur le rapport du comité de suivi du Crédit impôt compétitivité emploi, présenté mardi 30 septembre. Les entreprises veulent qu'il soit maintenu, mais sont moins nombreuses que prévu à y avoir fait appel. "Depuis le début de l'année, 713 000 sociétés sur le million concerné ont demandé à bénéficier de ce dispositif […] Cela représente 8,7 milliards d'euros, un montant inférieur aux 12 milliards prévus par le gouvernement pour sa première année de mise en place", détaille Le Monde.

Lélia de Matharel
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle