International

SanDisk, l’après-disque dur de Western Digital

Ridha Loukil , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

SanDisk, l’après-disque dur de Western Digital
La mémoire flash pourrait tuer le disque dur d’ici à 2025. Western Digital s’adapte.
Le numéro un mondial des disques durs Western Digital s’empare du numéro un du stockage électronique à mémoire flash SanDisk, pour 19 milliards de dollars. Objectif : accélérer sa transformation en un fournisseur global de solutions de stockage de données. Confronté au déclin des PC et à la substitution de ses produits de stockage traditionnel à disque magnétique par du stockage électronique à mémoire flash, le géant américain (76 500 personnes dans le monde), voit son chiffre d’affaires chuter de 4 % à 14,6?milliards de dollars lors du dernier exercice clos, le 30?juin 2015. Selon Toshiba, la mémoire flash pourrait tuer le disque dur à l’horizon de 2025. Western Digital joue donc sa survie. Avec cette acquisition, il se positionne dans l’après-disque dur,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte