Samsung veut convertir le cinéma numérique à l’écran électroluminescent à LED

Le géant coréen de l’électronique installe le premier écran électroluminescent à LED dans un cinéma numérique en Corée du Sud. Le prélude à une révolution visant à balayer le traditionnel vidéoprojecteur des salles obscures.

Partager
Samsung veut convertir le cinéma numérique à l’écran électroluminescent à LED
Salle de cinéma de Lotte Cinema Word Tower à Seoul

Une première mondiale en Corée du Sud. Le Lotte Cinema World Tower, à Seoul, l’un des plus grands complexes de cinéma en Asie, vient d’équiper l’une de ses 21 salles d’un écran électroluminescent à LED directes. Fourni par Samsung Electronics, il évite le recours au traditionnel vidéoprojecteur, source de nuisances sonores, de pannes et de problèmes de maintenance. Le géant coréen de l’électronique mise sur cette expérience pour donner le coup de départ à la conversion du cinéma numérique à cette technologie.

Adaptation d'une technologie existante

Rien de nouveau pourtant. Cette technologie existe déjà dans les écrans géants d’affichage public, comme ceux utilisés dans les stades, les centres de conférence, les gares ou les aéroports. Le japonais Mitsubishi Electric en est aujourd’hui le leader mondial. Samsung Electronics ne fait que l’adapter aux exigences du cinéma numérique en terme de résolution, de luminosité et de contraste.

Attention, il ne faut pas la confondre avec la technologie actuelle de télévision LCD à rétroéclairage LED que beaucoup appellent à tort télévision LED. Ici, il n’y a ni LCD ni rétroéclairage. Les LED constituent directement l’image. Chaque pixel fait appel à trois LED : une rouge, une verte et une bleue, à partir desquelles toutes les teintes sont formées par mélange.

Plus de 26,5 millions de LED

En plus de la maturité, la simplicité et la fiabilité par rapport à la technologie émergente d’écrans Oled promue par LG Electronics dans la télévision, cette technologie offre une luminosité 10 fois supérieure à celle des vidéoprojecteurs de cinéma, selon Samsung Electronics. Avant de la commercialiser, le groupe coréen a obtenu sa qualification pour le cinéma numérique. D’une diagonale de 10,3 mètres, l’écran installé au Lotte Cinema World Tower combine plus de ­26,5 millions de LED et affiche une résolution d’image à ultra haute définition de 4096 x 2160 pixels.

Samsung Electronics n’est pas le premier industriel à explorer la technologie d’écrans électroluminescents à LED directes. Le japonais Sony l’a fait en 2012 sur un prototype de téléviseur de 55 pouces présenté alors comme une alternative simple et économique aux téléviseurs Oled dévoilés pour la première fois par LG Electronics et Samsung Electronics au CES, le grand salon de l’électronique grand public, à Las Vegas, aux Etats-Unis, en janvier 2012. Mais il n’a jamais été commercialisé.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

EQUANS

Formateur Froid Commercial H/F - Axima Réfrigération - 67

EQUANS - 05/06/2023 - CDI - Strasbourg

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - ACM HABITAT

Travaux GE/GR 2023 - plomberie et colonnes EU-EV

DATE DE REPONSE 04/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS