Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung vend deux fois plus de smartphones qu'Apple

, , , ,

Publié le

Le groupe coréen voit ses ventes de smartphones s'envoler au troisième trimestre 2012. Il vend deux fois plus de terminaux qu'en 2011 et deux fois plus que son principal concurrent : Apple. Une belle réussite sur le marché grand public, qu'il pourrait également connaître sur le segment pro.

Samsung vend deux fois plus de smartphones qu'Apple

Samsung continue de régner sans partage sur le marché des smartphones. Numéro un mondial des ventes depuis 2011, il creuse encore l'écart avec Apple au troisième trimestre 2012. Selon le cabinet IDC, le groupe coréen a vendu 56,3 millions de terminaux entre juillet et septembre, soit près de deux fois plus que l'année précédente sur la même période (28,1). Mais surtout, il a vendu deux fois plus de smartphones que son challenger le plus proche : Apple. La firme à la pomme a ainsi écoulé "seulement" 26,9 millions d'iPhones, contre 17,6 millions en 2011.

Les ventes de terminaux Samsung ont gagné 100,4% en un an quand celles d'Apple ont augmenté de 57,3%. Au final, Samsung représente désormais 31,3% du marché des smartphones, suivi par Apple (15%) puis RIM (4,3%), ZTE (4,2%) et les autres fabricants (41,2%).

"La croissance de Samsung a été assurée en grande partie grâce à son large catalogue de smartphones Android qu'il a également régulièrement mis à jour. En outre, le groupe a annoncé plusieurs modèles de milieu de gamme destinés au marché de masse", souligne IDC.

Rappelons en effet que la stratégie de Samsung est de proposer un terminal haut de gamme, qui sert de fer de lance, puis de le décliner en versions inférieures. Ainsi le groupe coréen a mis sur le marché en mai dernier son Galaxy SIII vendu plus de 400 euros sans subvention. Il représente actuellement le smartphone le plus avancé techniquement au monde. Parallèlement, Samsung commercialise une dizaine de modèles dont les tarifs vont de 80 à 300 euros, tels que le Galaxy Nexus, le S Advance ou encore le Galaxy Mini 2. Si les possibilités techniques sont inférieures, l'interface TouchWiz de Samsung reste la même, tout comme le système d'exploitation Android.

Par ailleurs, les utilisateurs bénéficient également d'un kiosque d'applications spécifique, baptisé Samsung Apps. Il regroupe environ un millier des logiciels pour Android, dont une partie spécialement développée pour les smartphones de la marque. Ce kiosque propose également régulièrement des promotions. Samsung négocie d'importants rabais sur des applications phares, qui vont de -50% à -100%. "L'innovation technique et commerciale est désormais clairement du côté de Samsung et plus du côté d'Apple", nous confiait récemment Stéphane Dubreuil de SIA Conseil.

Samsung doit encore faire ses preuves en entreprises

Numéro un sur le marché grand public, Samsung n'est pas encore la marque préférée des pros. Selon une récente étude de Good Technology, plus de 70% des activations de smartphones en entreprises concernaient l'iPhone au deuxième trimestre 2012. Android, dont les terminaux Samsung, ne représente que 28,3% des activations et Windows Phone : 0,9%%. Mais l'utilisation de terminaux Android double de trimestre en trimestre, note la société d'étude. Et pour les analystes, Android et son leader Samsung devraient bientôt connaitre le même succès chez les pros qu'auprès du grand public.

"Le marché pro suit en général celui du grand public avec plus ou moins de décalage. Nous pensons donc que la situation va évoluer en 2012 et qu'Android continuera de progresser rapidement", nous confiait récemment Florian Bienvenu, vice-président Europe du Sud et Centrale de Good Technology.

De son côté, Samsung a lancé au printemps dernier une offensive auprès des entreprises pour y imposer son Galaxy S III. Elle est basée sur son label SAFE, censé assuré que le terminal est parfaitement adapté aux usages en entreprise. "Nos produits sont aujourd'hui parfaitement adaptés au monde de l'entreprise et Android intègre désormais des fonctions de sécurité et de gestion répondant totalement aux besoins des professionnels", nous indiquait alors Maxime Guirauton, responsable marketing B2B, chez Samsung France. Le gros point noir d'Android en entreprise reste en effet sa mauvaise réputation au niveau de la sécurité. 

"La dernière version d'Android, ICS, intègre de nombreuses fonctions de sécurité, notamment au niveau de la gestion des VPN. Mais nous lui ajoutons notre propre surcouche logicielle qui lui confère un niveau de sécurité encore plus élevé, avec un par exemple le chiffrement software et hardware", assure Samsung France.

Pour son troisième trimestre 2012, Samsung Electronics affiche un bénéfice de 8.120 milliards de wons (5,7 milliards d'euros). Il s'agit de son quatrième bénéfice trimestriel record d'affilée.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle