Electronique

Samsung soutient la techno française de puces FD-SOI

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après le fondeur américain de semi-conducteurs GlobalFoundries, c’est au tour de Samsung de réaffirmer son soutien à la technologie française de puces FD-SOI développée dans l’écosystème électronique de Grenoble. Le géant coréen la met aujourd’hui en œuvre dans la fabrication de circuits en sous-traitance avec un procédé de gravure de 28 nanomètres licencié auprès de STMicroelectronics. Il prévoit de la miniaturiser à 18 nanomètres en 2019. De quoi donner un horizon d’évolution aux industriels tentés par cette technologie. Cet engagement apporte un coup de pouce à l’isérois Soitec, principal fournisseur mondial de plaques de silicium sur isolant au standard FD-SOI. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte