Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung s’inspire de l’iPhone X pour le processeur de son futur Galaxy S9

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Le géant coréen de l’électronique Samsung Electronics marche sur les plates-bandes d’Apple en mettant son processeur Exynos 9 à l’heure de l’intelligence artificielle. Au menu : la détection 3D, la reconnaissance faciale et l’identification de photos, comme pour l’iPhone X. Il motorisera la version européenne de son futur Galaxy S9.

Samsung s’inspire de l’iPhone X pour le processeur de son futur Galaxy S9
Exynos 9810, dernier opus du processeur d'application de Samsung.
© Samsung

Samsung Electronics met en production de masse l’Exynos 9810, une nouvelle version de son processeur d’application maison, avec un procédé en 10 nanomètres de dernière génération. Le géant coréen de l’électronique profite de ce renouvellement pour mettre sa puce à l’heure de l’intelligence artificielle à l’instar de Qualcomm, Apple ou encore Huawei.

Réseau neuronal pour les tâches de traitement d'image

L’Exynos 9810 intègre un réseau neuronal pour accélérer les tâches de traitement d’image par apprentissage profond (Deep learning). Une capacité qui ouvre la voie à des fonctions avancées de reconnaissance des personnes ou d’identification d’éléments dans des photos pour des applications de recherche ou de catégorisation rapide d'images.  Elle donne aussi la possibilité de mettre en œuvre des fonctions de détection 3D, de numérisation du visage et de reconnaissance faciale pour des applications de déverrouillage automatique, de réalité virtuelle et augmentée, d’interface gestuelle ou encore de jeux immersifs. Le processeur dispose d'une unité de traitement de sécurité distincte pour sauvegarder les données personnelles vitales telles que les informations du visage, de l'iris et des empreintes digitales.

Samsung Electronics marche ainsi sur les plates-bandes d’Apple, premier constructeur de mobiles à embarquer dans son iPhone X ces fonctions de détection 3D et de reconnaissance faciale. Une innovation qui devrait faire des émules parmi les autres grands constructeurs de smartphones. C’est pour anticiper cette tendance que le groupe coréen a choisi d’imiter l’iPhone X pour sa nouvelle puce.

Samsung fidèle à la reconnaissance de l'iris et des empreintes digitales

L’Exynos 9810 motorisera la version européenne du Galaxy S9, le futur smartphone vedette que Samsung Electronics devrait annoncer au premier semestre 2018. Les versions américaine et coréenne seront animées par la puce SnapDragon 845 de Qualcomm fabriquée avec le même procédé de 10 nanomètres chez Samsung Foundry, la division de services de fonderie de semi-conducteurs du groupe coréen.

Rien ne dit que Samsung Electronics ira jusqu’au bout dans l’imitation de l’iPhone X en mettant en œuvre les fonctions de détection 3D et reconnaissance faciale sur son futur Galaxy S9. Selon les rumeurs distillées jusqu’ici, le groupe de Séoul devrait rester fidèle à ses dispositifs de reconnaissance de l’iris et d’empreintes digitales qui équipent tous ses smartphones vedettes depuis le malchanceux Galaxy Note 7, qui s’est révélé un fiasco à cause d’un problème d’incendie de batterie.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus